Congo-Brazzaville: Coopération militaire - Un nouvel attaché de défense chinois au Congo

Le ministre de la Défense nationale, Charles Richard Mondjo, a présidé, le 6 mai au siège de son département, la cérémonie officielle d'accréditation du colonel supérieur Tang Shiqiang, en présence de l'ambassadeur de chine au Congo, Ma Fulin.

Né en octobre 1975, le colonel supérieur Tang Shiqiang a commencé sa carrière militaire en 1994. Après ses études à l'académie militaire, il a occupé plusieurs fonctions au sein du ministère de la Défense de la République populaire de Chine. Concernant sa carrière internationale, il a occupé, entre autres, les fonctions d'assistant de l'attaché de défense près l'ambassade de la République populaire de chine au Pakistan, de chef de section au ministère chinois de la Défense nationale.

Le nouvel attaché de défense chinois en République du Congo a aussi été dans des missions internationales, notamment secrétaire militaire de la mission de la République populaire de chine à l'Association des Nations de l'Asie du Sud Est, représentant militaire adjoint de la mission de la République populaire de chine au sein de cette association.

A noter que la coopération entre la Chine et le Congo qui s'enracine dans l'histoire est pleine de vitalité. En effet, elle s'est traduite en 1998 par l'arrivée au Congo d'un groupe d'experts militaires chinois pour une formation professionnelle à l'Académie militaire Marien-Ngouabi. Aussi plusieurs stagiaires congolais vont successivement en Chine en vue de poursuivre leurs études.

Etaient présents à cette cérémonie, les hautes autorités congolaises en charge des questions de défense et de sécurité tant au niveau politique que militaire.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X