Congo-Brazzaville: Covid-19 - avril 2020 - avril 2021, le site de Kintelé peine à recevoir les asymptomatiques

Le site d'isolement des malades asymptomatiques dépistés positifs au Covid-19 a été ouvert le 13 avril de l'année dernière à Kintelé. Un an après, ce centre d'hébergement aurait plus que sérieusement besoin d'un nouveau souffle de vie !

Le centre est initialement réservé à l'hébergement en hôtel-hôpital, selon une des réponses apportées par le chef de l'Etat Denis Sassou N'Guesso. L'équipe sanitaire et une coordination au protocole se mettent aussitôt au travail. Une ambulance destinée à récupérer les dépistés positifs sillonne Brazzaville et ses environs. Un dispositif salutaire au service de la population est mis en place pour briser la chaîne de contamination.

Mais un an après, malgré les efforts et les statistiques de guérisons obtenues, force est de constater que son fonctionnement s'essouffle par manque de subvention, même l'octroi de moyens les plus élémentaires. A cet effet, ce centre laisse maintenant fortement à désirer. Sous anonymat, le personnel se désole de constater la nouvelle orientation de l'établissement. Des voix s'élèvent pour dénoncer le manque de qualité des prestations d'accueil, d'hébergement et de restauration malgré toute la bonne volonté de ceux qui se dévouent corps et âme sans parvenir à combler les manquements des moyens mis à leur disposition. "Nous devons compter sur la capacité intellectuelle de nos patients pour s'adapter à cette situation nouvelle !", confie un des agents, déplorant le fait qu'une partie de la lutte contre la Covid-19 est en train de se perdre.

Ainsi, solennellement, toute l'équipe en appelle au chef de l'Etat réélu de maintenir sa volonté de briser la chaîne de contamination du coronavirus. Il est d'une urgence absolue de se préoccuper de renouveler les moyens et les bonnes conditions mis à disposition à l'origine de l'ouverture du centre car l'épidémie n'est malheureusement pas encore terminée et les malades ont droit à des égards face à leurs souffrances, tant physiques que psychologiques.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X