Cameroun: Téléphonie mobile - On célèbre les 20 ans

Les organisateurs de l'événement ont donné un point de presse hier au ministère des Postes et Télécommunications.

A partir de mardi prochain, regard dans le rétroviseur pour revoir sur l'évolution de la téléphonie mobile au Cameroun. Ce sera au Hilton Hôtel de Yaoundé. Il y est prévu le salon des 20 ans de la téléphonie mobile au Cameroun (Cammob 20-20). Hier, le contenu des activités de cet événement a été dévoilé au cours d'un point de presse donné Jean Calvin Ayissi Mengoumou, commissaire du Cammob 20-20 et, Ibrahim Lindou, secrétaire exécutif de l'événement, dans la salle de conférences du ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel). Plusieurs articulations sont programmées autour de cette célébration de quatre jours qui aura pour thème « Téléphonie mobile au Cameroun 20 ans après: bilan, enjeux et perspectives pour un Cameroun émergent en 2035». Plateforme de rencontres, de partage et surtout de remise en question, cet événement va réunir les acteurs de ce secteur au Cameroun pour revisiter l'histoire mais aussi se projeter.

C'est tout l'intérêt de la conférence de haut niveau qui se déroulera en mode hybride avec des thématiques spécifiques qui aideront sans doute à mieux profiter de ce secteur au Cameroun. Entre autres thèmes donc, « la téléphonie mobile, développement socioéconomique et opportunités d'investissements »; les « enjeux de la téléphonie mobile au Cameroun : 20 ans après : que retenir », « la téléphonie mobile et la problématique de l'accès au réseau et des technologies 4G et 5G ». Les présidents et membres de ces panels de discussion se recrutent dans les plus hautes sphères de l'administration publique, chez les universitaires, des chefs d'entreprises, etc. A côté de ces panels d'échanges, il est aussi prévu un vernissage sur les 20 ans du mobile avec les principales dates à retenir, un salon expo hybride avec près de 30 stands où les exposants vont proposer les produits e-services, les soirées de réseautage B to B, une cérémonie de remise des prix...

Pour Ibrahim Lindou, cet événement placé sous le haut patronage du chef de l'Etat et qui bénéficie de l'accompagnement technique du Minpostel, il sera question d'évaluer, de mesurer l'impact de cet outil dans la vie de tous les jours pour mieux se projeter, se réinventer aussi.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X