Cameroun: « Je veux avoir l'équipe la plus forte »

interview

Antonio Conceiçao, sélectionneur des Lions indomptables.

Vous venez de publier la liste des présélectionnés pour les éliminatoires du Mondial 2022 et vous avez regardé un match d'Elite One. Les joueurs locaux ne vous ont-ils toujours pas convaincu ?

Depuis notre arrivée, nous avons une liste élargie avec de nombreux joueurs. Nous observons et analysons en interne les joueurs aussi bien dans le championnat local qu'à l'extérieur. Le fait est effectivement que la plupart des convoqués évoluent dans les championnats étrangers mais on a démontré dans nos dernières listes que nous sommes aussi attentifs aux joueurs locaux. C'est important pour les joueurs locaux de savoir que le sélectionneur les suit lors des compétitions. On continue d'observer car aucune porte n'est fermée.

Comment envisagez-vous les deux rendez-vous de juin contre le Malawi et la Côte d'Ivoire ?

La stratégie est déjà définie pour nos deux prochains matchs. On a la pré-liste qui vient juste de sortir. Mais nous attendons de voir si les matchs seront reportés pour septembre ou pas. Nous sommes toujours dans ce suspense mais nous avons un plan B qui est d'avoir tout de même un stage pendant la période FIFA et de disputer deux matchs amicaux au Cameroun. Donc, on attend de voir ce qui va arriver et on espère que la situation du Covid-19 ne causera pas le même souci qu'en mars dernier. Nous avions en effet eu 13 joueurs absents, parmi les potentiels titulaires. On avait deux objectifs clairs lors des deux derniers matchs des éliminatoires de la CAN. Il était d'abord question de finir premiers du groupe. Mais il fallait aussi voir le maximum de joueurs au sein de la tanière. Sur le dernier stage, une dizaine de joueurs n'ont pas pu voyager comme je l'ai dit. On en a profité pour voir d'autres joueurs. Mais là, on arrive sur des échéances importantes qui sont la qualification pour le Mondial 2022 et la CAN 2021. On prépare ça. Maintenant, c'est aux joueurs de donner le meilleur d'eux-mêmes tous les weekends pour qu'on puisse les convoquer. Moi, je veux avoir l'équipe la plus forte en vue de ce qui nous attend.

Justement, quelle appréciation de votre groupe où la Côte d'Ivoire semble être votre principal concurrent ?

C'est vrai que théoriquement, la Côte d'Ivoire est l'équipe la plus dangereuse sur le papier mais, il ne faut pas oublier qu'aujourd'hui, il n'y a plus de petites équipes. On a vu les deux matchs contre le Mozambique pour la CAN et cela a été difficile. Cette équipe vient de changer d'entraîneur et le nouveau venu a de grosses ambitions. Donc, on va prendre match par match. Il y aura d'abord le Malawi et on se fixe sur cet adversaire. Je reconnais que cela pourrait se jouer entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire mais il faut rester attentif aux autres équipes car on peut perdre la qualification sur des détails. Ça va être un groupe très équilibré où chaque match va être une étape importante vers notre qualification.

Avec la CAN 2021 en ligne de mire...

On va déjà se fixer sur la qualification pour la coupe du monde mais c'est vrai qu'on va se servir de ces matchs pour, non seulement se qualifier pour le Qatar, mais aussi pour préparer la CAN. On sait que c'est une grosse responsabilité de jouer à la maison. Le peuple attend une équipe combative, qui donne tout sur le terrain. On connaît notre objectif mais on préfère ne pas se disperser pour le moment.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X