Congo-Brazzaville: Musique - Cegra Karl invite les mélomanes à l'«Ecole d'Amour »

L'artiste chanteur, danseur et compositeur congolais, Etouffi Devie Grâce Karl, dit Cegra Karl, a lancé, le 2 mai, sur toutes les plates-formes de téléchargement son nouveau single intitulé « L'Ecole d'Amour ».

«Ecole d'Amour » est une chanson de cinq minutes trente secondes qui lie à la fois consolation, éducation, conscientisation, histoire d'amour et actualité à travers le rappel des notions du coronavirus.

Cegra Karl s'est surpassé dans ce titre puisque le clip, le texte et le décor forment un chef d'œuvre hors pair. L'apport du réalisateur congolais Dan Scott et de son compatriote DM record donne un aspect professionnel à cette joaillerie musicale. En moins d'une semaine, la chanson culmine déjà autour de 2000 vues sur Youtub. « Je suis un homme de défi, depuis le début de mon projet de l'album Next level, je disais que ça ne doit pas être que de simples mots mais réellement un prochain niveau, c'est-à-dire une rénovation dans les textes, la musique et surtout les clips », a-t-il rassuré.

L'homme qui se surnomme désormais le traumatologue a emporté les mélomanes de la rumba dans un univers polyglotte, « Ecole d'amour » est chantée en même temps en Lingala, français et en anglais. Une révolution, selon lui, de la rumba congolaise. « L'inspiration me vient de la vie sociale. J'attends juste que la chanson soit savourée sans aucune exception et surtout qu'elle traverse des frontières car, cette fois-ci, j'ai révolutionné la rumba », a-t-il expliqué.

Cette chanson, qui est l'extrait de son prochain album « Next Level » ou « prochain niveau » en français, annonce bien la sortie en juillet de l'année en cours de cet album de neuf titres. « La rumba congolaise a un nouveau maître, faites-moi confiance en m'apportant votre soutien afin que j'aille plus loin pour continuer à défendre cette musique qui est beaucoup appréciée même au-delà de nos frontières », a indiqué Cega Karl.

Notons que Cegra fait partie de la génération montante de la rumba congolaise dont il se dit digne fils car il a sillonné, comme la majorité des musiciens, les différents orchestres de Brazzaville avant de marquer son empreinte chez Doudou Copa puis débuter, par la suite, sa carrière solo.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X