Congo-Brazzaville: Parution - Cheik Fita publie « Coronavirus : Redevenir un homme »

interview

« Coronavirus : Redevenir un homme », est la nouvelle parution de l'écrivain congolais Cheik Fita qui vit à Bruxelles. A travers ce livre, l'écrivain fait une réflexion philosophique sur le coronavirus et nous partage son expérience de personne atteinte au coronavirus.

Avant d'entamer cette interview, dites-nous comment allez-vous car vous été atteint du coronavirus en Belgique ?

Bonjour et merci pour l'intérêt que vous accordé à mon dernier livre. J'ai été effectivement, non seulement atteint du coronavirus, mais aussi, hospitalisé dans l'Unité Covid-19 de l'Hôpital Sainte Anne Saint Remi de Bruxelles, à un moment où le pic de la pandémie était presqu'atteint en Belgique. Aujourd'hui, je vais bien et je tiens à remercier ainsi que féliciter les médecins qui ont fait preuve de bravoure durant cette période.

Vous avez titré ce livre « Coronavirus : Redevenir un homme », peut-on dire que vous aviez perdu votre nature humaine pendant que vous étiez malade ?

Non, il ne s'agit pas de cela. Le livre est divisé en trois parties, la première est mon témoignage durant l'hospitalisation, la deuxième est une réflexion philosophique sur le coronavirus. Je me pose plusieurs questions auxquelles je tente de répondre. La troisième est composée de deux post-scriptum.

Tenez, l'Homme peut-il dire qu'il est innocent dans l'apparition du coronavirus ? Ou du moins peut-il affirmer qu'il a pris toutes les précautions pour en limiter les effets ? Quand je dis Homme, c'est toi, moi, l'autre... donc l'Homme en tant qu'être pensant.

Quelle expérience tirez-vous de cette période de votre vie et quelle réflexion philosophique faites-vous de cette pandémie ?

J'ai eu une expérience très enrichissante avec le corps médical. J'ai compris que celui-ci a mené et mène un grand combat pour l'Humanité. Et on ignore parfois cela quand on n'est pas sur un lit d'hôpital. Cela m'a aussi permis de percevoir que l'Homme ne doit sa vie et sa survie ici sur terre que parce qu'il est un être pensant. A ce propos je me pose les questions de savoir, l'est-il en permanence et quelle attitude post covid devrait-il adopter, pour qu'il ne soit pas de nouveau surpris dans l'avenir comme il l'a été avec le coronavirus ?

Voilà quelques-unes des questions que je me suis posé et auxquelles j'ai tenté de répondre dans ce livre.

Dans ce livre vous évoquez aussi la responsabilité de l'homme, pouvez-vous nous en dire plus ?

Être homme, c'est être responsable. Être responsable sous-entend pour l'Homme, passer moi l'expression, ne pas vivre comme un « animal », c'est-à-dire, être dominé par les instincts.

Selon vous comment devrait être dorénavant le comportement de l'homme durant la période post coronavirus ?

Durant la période post-coronavirus, l'Homme devra se défaire des mauvais comportements qu'il avait entretenus par distraction, par paresse parfois. Le coronavirus nous a appris que se laver régulièrement les mains est un geste qui peut sauver une vie. Avant le coronavirus, quel était le comportement de l'Homme ?

Un dernier mot ?

Que les gens prennent la peine de se remettre en question dès que la pandémie du coronavirus sera passée. Et le livre « Coronavirus : Redevenir Homme » est un outil qui peut les y aider.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X