Algérie: Une augmentation de 10% de la quantité de déchets ménagers pendant le Ramadhan

Alger — La quantité de déchets ménagers produits durant le mois de Ramadhan en cours a augmenté de 10% par rapport à la moyenne enregistrée les mois précédents de l'année estimée à 1,12 million de tonnes par mois, a révélé une étude menée par l'Agence Nationale des Déchets (AND).

Selon cette étude, le taux de gaspillage alimentaire s'est élevé à 19% du total des déchets ménagers produits pendant le Ramadhan en cours, qui se compose également de déchets ultimes non recyclables (53%) et de déchets d'emballages en plastique et en papier (23%).

L'étude montre que l'augmentation enregistrée de la quantité de déchets pendant le Ramadhan, estimée à 10 %, comprend les déchets alimentaires et les matières plastiques à usage unique.

Quant au pain, l'étude a enregistré le gaspillage de 534 tonnes de pain pendant la première semaine du ramadhan et de 494 tonnes la deuxième semaine du même mois.

L'AND a imputé le phénomène du gaspillage pendant le Ramadhan à la frénésie de consommation qui s'empare des ménages, à cette occasion, avec l'achat de produits alimentaires en quantités supérieures à leurs besoins.

Cette étude est axée sur les ménages, mais l'AND compte réaliser une autre étude sur le gaspillage dans tous les secteurs, y compris industriel, agricole et touristique, en vue de mettre en place un plan national visant à endiguer le gaspillage sous toutes ses formes.

Dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), où les capacités de production alimentaire sont pourtant limitées, plus de 60 milliards de dollars de produits alimentaires sont gaspillés annuellement.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X