Algérie: Lancement des travaux de réalisation de deux autoroutes pour désengorger le trafic routier

Alger — Le ministre des Travaux publics et des Transports, Kamel Nasri a donné jeudi à Alger le coup d'envoi des travaux de réalisation de deux autoroutes à l'ouest de la capitale qui devront permettre le désengorgement du trafic routier dans cette région.

La cérémonie du lancement des deux projets dans les communes d'El Achour et Bir Mourad Rais s'est déroulée en présence de la ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Houyam Benfriha et du wali d'Alger, Youcef Chorfa.

Ces deux projets, dont le coût est estimé à 9 milliards DA, s'inscrivent dans le cadre du plan de désengorgement du trafic routier dans la wilaya d'Alger qui comprend 17 projets.

Le premier projet concerne une autoroute de 10 km reliant le Complexe sportif du 5 juillet et Khraicia, en évitant le passage par trois grandes villes: El Achour, Draria et Baba Hassen. Ce projet dont la durée de réalisation est de 24 mois facilitera l'accès et la sortie de la capitale et permettra de désengorger le trafic routier, a indiqué le directeur des travaux publics de la wilaya d'Alger, Abderrahmane Rahmani

Certains projets inscrits dans le cadre du plan de désengorgement d'Alger font face à plusieurs obstacles, notamment l'expropriation et le transfert des VRD (Voiries et réseaux divers), a précisé M. Rahmani.

Dans une déclaration à la presse en marge de cette visite, le ministre des Travaux publics et des Transports, Kamel Nasri a assuré que ces deux projets en sus des autres projets prévus dans le cadre dudit plan permettront de désengorger "graduellement" la capitale.

La réduction de l'engorgement à Alger ne sera possible qu'après la réalisation de 60% de ce plan, a-t-il précisé.

Le ministre a affirmé que l'Algérie applique "rigoureusement" les orientations contenues dans le Nouvel agenda urbain adopté par l'ONU en 2016 qui stipule entre autre la facilitation de la circulation routière et le mouvement de déplacement des personnes.

Le secteur de la formation professionnelle compte actuellement plus de 29 spécialités dans le domaine des travaux publics et œuvre à renforcer les institutions nationales par des jeunes de hautes qualification, a-t-elle souligné.

La ministre a rappelé que son secteur avait conclu une convention avec le groupe Cosider en vertu de laquelle les stagiaires pourront acquérir une expérience dans le domaine des travaux publics en participant aux projets réalisés par ce groupe national.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X