Sénégal: Oumar Gueye salue la création d'un Centre national de la fonction publique locale et de la formation

Dakar — Le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l'Aménagement des Territoires, Oumar Gueye, a salué, jeudi, la création d'un Centre national de la fonction publique locale et de la formation, une première dans l'histoire de la décentralisation au Sénégal.

"Le décret a été adopté hier (en Conseil des ministres). Pour la première fois dans l'histoire de la décentralisation au Sénégal, nous allons avoir un centre national de la fonction publique locale et de la formation. Ça n'existait pas avant", a dit M. Guèye, également porte-parole du gouvernement.

"Les Collectivités locales et le personnel étaient gérés par ce qu'on appelle le petit centre qui est à Dakar et qui s'occupait de quelques Collectivités territoriales en termes de bulletins de salaires", a-t-il indiqué.

M. Gueye s'entretenait avec des journalistes au lendemain de l'adoption par le Conseil des ministres de plusieurs décrets relatifs au fonctionnement des Collectivités territoriales.

Selon lui, le futur centre va s'occuper de la gestion de la fonction publique territoriale, en termes de personnel, d'avancement, de statut, de la retraite et de la formation des élus territoriaux et des agents en renforcement de capacité pour avoir des cadres de très haut niveau, capables de mener abien les projets et programmes de l'Etat.

Il a aussi évoqué le décret qui donne un certain nombre de pouvoirs dévolus au ministre qui sera transféré au directeur du futur centre national de la fonction publique locale et de la formation.

Oumar Guèye a également assuré que le décret relatif au statut des agents des Collectivités territoriales règle une forte demande depuis de très longues années.

"C'est une avancée extraordinaire qui a été franchie, grâce au président Macky Sall, visionnaire et qui est un homme de la décentralisation, qui croit à la décentralisation, qui porte la décentralisation", s'est félicité le porte-parole du gouvernement.

"L'Acte 3 de la décentralisation avait comme postulat d'organiser le Sénégal en territoire viables, compétitifs et porteurs de développement durable. Dans le cadre de sa mise en œuvre, figure en très bonne position, la fonction publique locale. Les employeurs ce sont les maires et les présidents de Conseil de départemental", a-t-il expliqué.

Oumar Gueye a rappelé que des travailleurs ont, pendant de très longues années, à travers, leurs syndicats, demandé à ce qu'on puisse leur donner beaucoup de considération dans l'exercice de leur fonction.

Selon, lui, à cet effet, 23 décrets avaient été signés pour la mise en œuvre de la fonction publique locale dont le dernier visait l'organigramme type des Collectivités territoriales.

"On a constaté que chaque Collectivité à son propre organigramme. Maintenant, il y a un décret qui a été signé pour uniformiser ces organigrammes. Tout est normé avec un décret", a-t-il fait savoir.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X