Sénégal: Offre éducative - L'ouverture de lycées franco-arabes prônée à Diourbel

Diourbel — L'inspecteur d'académie de Diourbel, Seydou Sy, a fait part, jeudi, de la nécessité d'ouvrir des lycées franco-arabes dans les trois départements de la région, afin de diversifier l'offre éducative et rapprocher l'école des apprenants.

"Il faut développer des lycées franco-arabes dans tous les départements de Diourbel en conformité avec les orientations du président de la République mais aussi de la politique menée par les ministères en charge de l'Education, de l'Emploi et de la Formation professionnelle", a-t-il dit.

L'inspecteur d'académie s'exprimait au cours de la revue régionale du Programme d'amélioration de la qualité, de l'équité et de la transparence du secteur éducation-formation (PAQUET-EF).

Il a insisté sur le fait que la diversification de l'offre éducative était une instruction reçue à travers le PAQUET. Partant de là, il a rappelé que les populations de Diourbel, du fait de la spécificité socio-culturelle de la zone, optent pour l'offre éducative franco-arabe ou arabe tout court.

Par ailleurs, M. Sy a exprimé la volonté des autorités académiques d'ouvrir de classes de seconde dans un des lycées de la commune de Diourbel qui en compte trois.

L'effectif important des admis a engendré des difficultés liées à leur accueil dans les lycées, a justifié l'IA de Diourbel non sans rappeler que les autorités académiques s'inscrivaient dans une dynamique de demander à la tutelle l'autorisation d'ouvrir un second cycle dans un collège de la commune.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X