Cote d'Ivoire: Renforcement de la coopération Sud-Sud - Alcide Djédjé et ses collaborateurs actualisent le PSI 2018-2022

Le ministère délégué en charge de l'Intégration africaine a procédé, jeudi, à Cocody, au lancement de l'actualisation du Plan stratégique de l'intégration et à l'élaboration du Plan stratégique du bureau national de la Cedeao.

Lancement de l'actualisation du Plan stratégique de l'intégration (Psi) 2018-2022 et élaboration du Plan stratégique du bureau national de la Cedeao. Tels sont les principaux points au menu d'un atelier initié ce jeudi 6 mai, à la représentation spéciale de la Cedeao en Côte d'Ivoire, à Cocody, par le ministère délégué auprès du ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, chargé de l'Intégration africaine.

Présidée par le ministre Alcide Djédjé, cette rencontre a également enregistré la présence d'une trentaine de participants, ainsi que des membres des bureaux de la Cedeao et de l'Uemoa en Côte d'Ivoire.

A l'occasion, Alcide Djédjé a indiqué que l'actualisation du Psi s'impose à ce jour. « Vu l'évolution de la situation politique, économique, sociale et sécuritaire de la sous-région, et singulièrement de la Côte d'Ivoire, il est nécessaire d'adapter le Plan stratégique de l'intégration, à l'urgence, à l'imprévu », a-t-il affirmé.

Il a souligné qu'au moment où la Côte d'Ivoire achève le processus de rédaction du Plan national de développement (Pnd) 2021-2025, qui réaffirme le renforcement de l'intégration comme axe prioritaire, il apparaît nécessaire d'opérer des ajustements stratégiques, avec la prise en compte des défis nouveaux que sont : le maintien de la paix, la médiation et le règlement des conflits, les questions transfrontalières.

Dans le même sens, le Pr Wautabouna Ouattara, directeur général de l'Intégration, a, dans une présentation, souligné que le « nouveau » Psi prendra en compte les questions telles que les conflits fonciers, l'orpaillage, le terrorisme, l'occupation illicite et anarchique des forêts classées, la criminalité transfrontalière, la gestion du flux migratoire, la prolifération des armes légères.

« Une fois adapté aux défis du moment, le Psi nous permettra de maîtriser le processus d'intégration africaine, d'optimiser la gouvernance nationale et d'aider à la transformation structurelle de la Côte d'Ivoire », a-t-il indiqué.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X