Sénégal: Meurtre de Mamadou Lamine Keïta à Fatick - 5 policiers condamnés à 2 ans dont 6 mois ferme

Le Tribunal de grande instance de Fatick (Tgi) a ordonné jeudi l'arrestation et la détention de 5 policiers condamnés à 2 ans de prison dont 6 mois ferme pour coups et blessures ayant entraîné la mort de Mamadou Lamine Keïta, 26 ans.

Ce dernier est décédé après avoir été blessé par des policiers du commissariat urbain de Police de Fatick, qui l'ont interpellé lors d'une patrouille en février 2020.

« En délibérant, le tribunal les a déclarés tous coupables du délit de coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner et du délit d'abus d'autorité", a déclaré l'avocat de la famille Me Sakho

Statuant sur les intérêts civils, le tribunal a alloué à la mère de feu Mamadou Lamine Keïta la somme de 150 millions de francs CFA en guise de dommages et intérêts.

Mamadou Lamine Koita a été appréhendé, au mois de février 2020, par les éléments du commissariat de Fatick. Ce, suite d'une information anonyme faisant état de la présence de jeunes garçons à l'arène de Fatick en train de fumer du chanvre indien. Sur ces entrefaites, les éléments des enquêteurs ont fait une descente sur les lieux avant de mettre la main sur le jeune Koita.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X