Afrique du Nord: Espagne - Arrestation d'un passeur algérien accusé de traite d'êtres humains

Madrid — La Police nationale espagnole a annoncé, jeudi, l'arrestation d'un passeur algérien, "membre d'un réseau spécialisé dans le trafic d'êtres humains entre l'Afrique et la province de Murcie".

L'individu, âgé de 20 ans, serait responsable de l'entrée de manière illégale de 12 migrants clandestins, dont trois mineurs, aux côtes de Murcie à bord d'une embarcation pneumatique, précise la Police espagnole dans un communiqué.

Le mis en cause, de nationalité algérienne faisait partie d'une organisation criminelle chargée de recruter des ressortissants du continent africain pour les faire passer en Espagne de manière irrégulière, en utilisant des embarcations qui ne respectaient pas les mesures de sécurité, détaille la police.

La lutte constante de la brigade provinciale des étrangers et des frontières, relevant du Commissariat supérieur de la région de Murcie, a permis l'arrestation de 77 membres s'activant dans des réseaux de trafic d'êtres humains, dont 60 sont actuellement en prison, ajoute la même source.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X