Madagascar: Autoroute Tanà-Toamasina - Dialogue compétitif avec les entreprises intéressées par le projet

Harinjanahary Razanarisoa DG du Partenariat public-privé.

Le projet de construction de la première autoroute de Madagascar est toujours en gestation. Plusieurs démarches sont déjà en cours sur le choix des partenaires et aboutiront au lancement prochain des travaux.

Malgré la crise sanitaire, Madagascar reste à l'ère de ses plus grands investissements en infrastructures. Le projet d'extension du port de Toamasina représente actuellement le plus important investissement en infrastructure, depuis l'indépendance de la Grande-île. A ce projet s'ajoutera la construction de l'autoroute à 4 voies, qui reliera Antananarivo et Toamasina. En effet, le processus relatif à ce projet se poursuit, selon le directeur général du Partenariat public-privé, Harinjanahary Razanarisoa. « Nous procédons à ce que l'on appelle dialogue compétitif, avec toutes les entreprises qui ont répondu à l'appel à manifestation d'intérêt lancé par l'Etat. Des négociations sont prévues avec chacune de ces entreprises, sur l'élaboration du projet. Le MATP (Ministère de l'Aménagement du Territoire et des Travaux Publics) prévoit que cette nouvelle infrastructure routière à 2×2 voies sera une autoroute de 260 Km. Il y aura des aires de repos, des aires de service, etc. comme toute autoroute. Tout cela sera inclus dans les offres attendues des entreprises intéressées par le partenariat », a-t-elle expliqué. A noter que le secteur privé apportera les financements nécessaires, dans le cadre du partenariat public-privé.

Avantages. D'après les explications, il y aura un système de péage avec une tarification basée sur le nombre de kilomètres parcourus sur l'autoroute, par l'usager. Certes, la nouvelle infrastructure sera bénéfique si l'on ne cite que le gain de temps. « L'autoroute est beaucoup plus rapide par rapport à la route nationale. Non seulement elle est droite, mais il y a des vitesses minimales à respecter. Les vieux véhicules qui ne peuvent rouler plus de 60Km/h ne pourront peut-être pas utiliser ces voies. Bref, ce sera une grande première pour Madagascar », a indiqué le DG du partenariat public-privé. D'importantes retombées économiques sont également attendues du projet d'autoroute, notamment la mobilisation des activités économiques engendrée par le grand volume d'investissements, la création d'emplois, l'accélération de la logistique sur cet axe reliant Antananarivo à la capitale économique, etc. Pour les économistes, il s'agit d'un grand pas vers l'émergence du pays.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X