Madagascar: Inscription au BEPC - Aucun délai de grâce pour les retardataires

La reprise des cours est déjà effective depuis mercredi pour les élèves en classe d'examen

Les collégiens qui passeront leur Brevet d'études du premier cycle (BEPC) pour cette session 2021 ne disposent que de quelques heures pour s'inscrire à cet examen avant la clôture du registre officiel. C'est ce qui a été annoncé hier, par le directeur des examens et de la certification auprès du ministère de l'Education Nationale, Andrianarison Edinah, durant une rencontre avec la presse. Les inscriptions auraient déjà dû prendre fin le 30 avril mais compte tenu du contexte actuel, la date butoir a été repoussée ce jour. Ce responsable a ainsi souligné qu'aucune dérogation ne sera accordée aux retardataires. « Le nombre officiel des candidats ne sera connu qu'après la clôture du registre, suivra par la suite la saisie des données. Nous collaborons avec la direction nationale des écoles privées pour faciliter les procédures au niveau de l'administration pour que tous les candidats puissent se présenter aux épreuves », a-t-il souligné. A rappeler que le registre pour les inscriptions à l'examen du CEPE est déjà bouclé.

Pour le moment, les dates des examens sont maintenues et se dérouleront du 19 au 22 juillet. Concernant les préparatifs, certaines directions régionales ont déjà pu élaborer les sujets d'examens et c'est le cas pour Bongolava , Analanjirofo ou encore Sofia . Pour cette année, le respect des mesures sanitaires sera encore maintenu durant les épreuves. Notamment, le port du masque, la distanciation d'au moins un mètre dans les salles d'examen ainsi que le lavage des mains avec du savon.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X