Congo-Kinshasa: Vaccin contre Covid-19 - Dr. Mbungani a échangé avec les partenaires internationaux sur l'accès du COVAX en RDC

Expert en matière de santé, le nouveau Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention est très engagé d'impacter la vision du Chef de l'Etat Félix Tshisekedi, dans son secteur. Pour réussir à traduire la vision du Président de la République en action au profit de la population, le Dr. Jean-Jacques Mbungani a choisi l'option d'écoute des partenaires nationaux et multinationaux du secteur de la santé.

C'est dans ce cadre que le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a reçu, ce jeudi 6 mai 2021 dans son cabinet de travail, l'Ambassadeur du Canada en RDC, Benoît Pierre LARAMEE, et celui de Norvège Jon-Âge OYSLEBO ainsi que la responsable du service spécial de la grande Bretagne LAURA MAZAL.

Pendant environ une heure du temps, les échanges entre le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, assisté par la vice-ministre Véronique Kilumba et les trois diplomates, ont tourné sur l'évolution de la vaccination contre le coronavirus au niveau de la République Démocratique du Congo.

«Le Ministre nous a rassuré sur la volonté du Gouvernement sur la nécessité de se faire vacciner. Il nous a fait part de tous les enjeux auxquels il a fait face jusqu'ici. Nous l'avons bien écouté et nous avons compris pourquoi nous sommes jusqu'à ce moment ci. Il nous a fait part de toutes les actions concrètes qu'il voudrait mettre en place, non seulement au niveau de Kinshasa, mais aussi pour que toutes les populations puissent se faire vacciner.

Nous savons que dans le passé, la RDC a déjà reçu de large campagne de vaccination: cas de la rougeole, donc il y a cette capacité et cette volonté d'une approche progressive de l'écoute de ce qui se passe ailleurs et dans le monde»", a déclaré l'ambassadeur du Canada, à la sortie de l'audience.

Et d'ajouter : « nos trois pays représentés ici ont des entrées et projets importants dans le secteur de la santé. D'autre part, nous sommes les premiers à investir à l'initiative mondiale COVAX qui va fournir gratuitement les vaccins ici en RDC, et ce, grâce au financement qui a été fourni jusqu'à présent. De cette façon, la RDC doit pouvoir avoir accès jusqu'au moins 7 millions de doses COVAX pour une large partie de la population. Le Ministre nous a parlé de 20% », a expliqué le diplomate canadien.

Il faut noter qu'aujourd'hui, alors que le nombre de nouveaux cas ne cesse d'augmenter dans le monde et la menace des nouveaux variant qui se propagent rapidement, le vaccin contre la COVID-19 fait naitre l'espoir. Garantir la vaccination d'une grande partie de la population mondiale d'une manière efficace, rapide, large et surtout équitable peut assurer une immunité collective et protéger l'humanité contre ce virus.

C'est dans cette optique que l'initiative COVAX œuvre pour accélérer le développement et l'accès aux vaccins contre la COVID 19 et garantir aux pays du monde entier un accès équitable à des vaccins qui répondent aux critères de sécurité et d'efficacité établis par l'OMS.

A cet effet, COVAX prévoit de livrer 2 milliards de doses de vaccin contre la COVID-19 au cours de cette année partout dans le monde d'ici la fin de l'année 2021.

Juste après cette audience, le patron de la Santé Publique a échangé avec une délégation de la banque mondiale en République Démocratique Congo. Cette délégation a été conduite par la représentante-pays de la Banque Mondiale.

Il était question pour la délégation de présenter ses civilités au Dr. Jean-Jacques Mbungani pour sa nomination à la tête de ce méga ministère.

Au cours de leur entretien, renseigne-t-on, ils ont eu également à échanger sur plusieurs sujets, entre autres, l'apport de la Banque Mondiale dans le secteur de la santé publique en RDC ; la situation actuelle de la pandémie Covid-19 ; le financement et le renforcement du système de santé.

Toutefois, le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani a salué cette visite et a émis le vœu d'élargir le champ de discussion dans les tous prochains jours avec ces bailleurs des fonds en vue de renforcer le système de santé congolais qui est trop préoccupant.

A La Une: Coronavirus

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X