Congo-Brazzaville: Ouvrage - Yannick Dykoka-Ngolo présente « Ecrasez l'esprit de Mort »

A travers son ouvrage, dévoilé au public le 1er mai dernier, l'auteur relance le débat de l'Homme en général et du chrétien en particulier face à la mort prématurée.

Etalé sur 208 pages, l'œuvre de l'auteur congolais est un essai théologique paru en 2014 aux éditions « Les écrits oints ». Rédigé sur un ton didactique dans un registre courant, il compte 9 chapitres de diagnostic du problème (la mort prématurée), à savoir : « Je ne peux pas mourir comme un homme », « L'ombre de la mort », « La visite au cimetière familial », « Immunisé contre la mort », « Dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal », « Ecrasez l'esprit de mort » et trois chapitres de résolution du problème par la prière notamment «350 points de prières pour écraser l'esprit de mort et de l'enfer », « Les prières en faveur de quelqu'un qui a fait un accident vasculaire cérébral AVC » et enfin « Les prières en faveur de quelqu'un qui est dans le coma ».

Loin de la tonalité tragique et de la notion fataliste qu'on observe souvent dans des ouvrages qui parlent de la mort, cet œuvre est plutôt un appel à l'éveil spirituel, face à la mort dans la chair mais aussi l'esprit. Il donne aux lecteurs les armes adéquates pour mettre à mort la mort. L'auteur le mentionne à la page 16 de l'introduction : « Ainsi ce livre vient à un moment crucial pour vous connecter à Jésus-Christ et vous donner la victoire sur l'esprit de mort dans toutes ses ramifications, ... de permettre aux saints de cette dispensation du Saint-Esprit d'avoir la révélation d'écraser l'esprit de mort afin de vivre dans la liberté, la paix, la domination et d'avoir une longue vie. »

Yannick Dykoka-Ngolo lance par le biais de cet ouvrage un cri du coeur contre la mort prématurée. Il montre au travers de son argumentaire que la mort prématurée qui veut que les hommes meurent avant le temps fixé par Dieu n'est pas l'œuvre du divin et que seule la foi en Jésus-Christ donne le pouvoir de l'écraser. Le livre combine à lui seul des enseignements sur la foi, le combat spirituel et la prière.

Soulignons que ce livre est à classer dans la catégorie de la littérature dite chrétienne puisque l'auteur emploie le langage théologique de la foi. De ce point de vue, elle conforte les chrétiens dans leur foi par le développement de la culture chrétienne.

L'ensemble de ses écrits ont pour source d'inspiration la Bible et traitent des thèmes chrétiens en intégrant la vision chrétienne du monde. Depuis ses origines, (la littérature chrétienne grecque ou romaine), elle répond aux besoins et aux nécessités de la vie de l'église. Bien que balbutiante, moins connue et moins vulgarisée ; longtemps réservée aux missionnaires ou séminaristes catholiques, la littérature chrétienne au Congo cherche une nouvelle génération pour émerger.

Pasteur, intercesseur, traducteur et producteur de musique chrétienne, Yannick Dykoka-Ngolo fait son entrée dans cette nouvelle génération.

Disponible sur amazone pour la version électronique, et à la libraire chrétienne Rapalodh pour la version papier, « Ecrasez l'esprit de mort », est une invite collective à tous les croyants de recevoir l'ordre d'écraser l'esprit de mort prématuré, la mort avant le temps fixé par Dieu, afin de vivre pleinement la longévité naturelle.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X