Afrique: Eliminatoires Afrique Mondial Qatar 2022 - Le démarrage repoussé de trois mois

Initialement prévu en juin prochain, c'est finalement en septembre que le troisième tour va commencer selon une résolution du Comité d'urgence de la CAF rendue publique hier.

La récente publication de la liste des stades homologués pour les éliminatoires Afrique pour la Coupe du monde Qatar 2022 a laissé penser que tout était fin prêt pour le début du deuxième tour prévu dès le 31 mai prochain. Mais, en accord avec la Fédération internationale de Football Association (FIFA), la Confédération africaine de Football (CAF) a décidé de reporter le démarrage en septembre prochain. Le tournoi qualificatif s'étendra également aux mois d'octobre, de novembre et de mars 2022. Les dates exactes ne sont pas encore connues. Elles feront l'objet d'une communication ultérieure.

A l'origine de ce grand bouleversement, la gestion du Covid-19. En réalité, la CAF est en train de réévaluer son protocole sanitaire afin d'améliorer la mise en œuvre des contrôles liés à la pandémie. Notamment en ce qui concerne les tests d'avant match qui ont été à l'origine de controverses lors des tours précédents. En outre, il est question d'étudier les conditions optimales de jeu pour les équipes participantes. Sur les 40e sélections nationales qui disputent cet avant-dernier tour, une dizaine de pays n'ont pas vu leurs stades homologués. Il s'agit du Burkina Faso, du Libéria, du Malawi, du Mali, de la Namibie, du Niger, de la République centrafricaine (Rca) et du Sénégal. Le report permettra aux responsables de ces fédérations de se mettre à jour ou de décider du lieu où ils accueilleront leurs matchs. Ce qui est loin d'être une mince affaire.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X