Sénégal: Le PSG et l'OM délocalisent leur concurrence au pays de la Téranga

Dakar — L'Olympique de Marseille et le Paris-Saint-Germain, qui se disputent le leadership en France, vont étendre leur concurrence au Sénégal avec la décision du club parisien d'ouvrir une académie au pays de la Téranga sur un terrain où l'OM tient déjà une relation de partenariat avec l'institut Diambars.

Depuis décembre 2019, l'OM a paraphé un contrat de partenariat de trois ans renouvelable avec l'institut Diambars, lequel lui permet de pouvoir enrôler au moins deux pensionnaires de cet institut basé à Saly-Portudal.

Grâce à ce contrat, Cheikh Bamba Dieng, auteur d'un bon début de saison 2018-2019 avec Diambars, est déjà à l'OM et pourrait être suivi par le défenseur Mikayil Faye, ancien joueur de la sélection U17.

Avec Idrissa Gana Guèye, une des têtes de gondole de Diambars qui joue au PSG depuis 2019, le club parisien a décidé de s'ouvrir davantage aux jeunes sénégalais en décidant d'implanter une académie au Sénégal.

Selon un communiqué du club francilien "la Paris Saint-Germain Academy Sénégal propose une formation footballistique professionnelle aux garçons et filles de tous niveaux de 6 à 18 ans".

L'académie a prévu d'organiser, les 29 et 30 mai prochains, des tests au Complexe sportif Bruno Metsu situé dans la station balnéaire de Saly-Portudal.

Le communiqué souligne qu'il est prévu que"la Paris Saint-Germain Academy Sénégal se spécialise dans le développement de joueurs de tous niveaux en leur offrant un entraînement sur-mesure et adapté à chacun".

"L'objectif étant de former les joueurs dans des conditions d'entrainement professionnelles afin qu'ils atteignent leur meilleur niveau, tout en leur proposant des opportunités uniques tout au long de leur formation", poursuit le communiqué.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X