Sénégal: Une plus grande participation communautaire préconisée à Sédhiou pour améliorer le système éducatif

Sédhiou — L'adjoint au gouverneur de Sédhiou chargé des affaires administratives, Madou Guèye, préconise une plus grande participation communautaire pour améliorer le système éducatif régional confronté à quelques difficultés en dépit de ses bons résultats enregistrés l'année dernière.

M. Guèye a fait cette recommandation jeudi à l'occasion d'une revue régionale ayant notamment permis aux acteurs de l'éducation de partager sur les résultats et performances réalisés par la région aux différents examens scolaires.

Madou Guèye considère que le bilan de la région est "globalement satisfaisant" dans ce domaine mais a préconisé une plus grande participation communautaire au système éducatif pour travailler à lever les contraintes auxquelles il se trouve confronté.

Il a également préconisé la mise en place d'un dispositif facilitant l'inscription des élèves désirant passer des concours, avant d'inviter les élus à accompagner les bénévoles dans le domaine de la formation.

L'adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives s'est réjoui de la "forte progression" notée dans la région en matière d'accès aux services éducatifs, pointant aussi les "bons" résultats enregistrés par Sédhiou dans les différents examens scolaires.

Il a souligné par ailleurs les "belles perspectives" liées à l'implantation d'un lycée d'excellence pour l'intégration, l'équité et la qualité (LINEQ) à Sédhiou, avec comme caractéristique une forte orientation vers les sciences, les mathématiques et le numérique.

Il a pointé "quelques manquements" liés aux nombreux chantiers inachevés d'établissements scolaires dans la région, mais aussi au faible taux de fréquentation des séries scientifiques, "un défi à relever", selon Madou Guèye.

Madou Guèye a exigé que lui soit transmis un rapport sur les chantiers inachevés d'établissements scolaires sur toute l'étendue du territoire régional.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X