Angola: Le Tchad considère l'Angola "un partenaire important"

Luanda — Le chef de la Maison civile du président du Conseil militaire de transition du Tchad, Abdel Kerim Déby Itno, a considéré ce jeudi l'Angola comme un "partenaire important" dans la région.

Abdel Kerim Déby Itno a fait cette déclaration à la presse à Luanda, après avoir été reçu en audience par le Président angolais, João Lourenço, à qui il a fourni des informations sur la situation politique, militaire et sécuritaire dans son pays.

La situation au Tchad s'est aggravée fin avril dernier, à la suite du décès du Président réélu Idriss Déby Itno, qui n'a pas pu résister aux blessures subies lors des combats contre les forces armées opposées dans le nord du pays.

Le fils de l'ancien président tchadien a ajouté que son pays continuera à donner la priorité aux relations de coopération bilatérale, dans le cadre des engagements pris par le Tchad.

Abdel Kerim Déby Itno, qui est en tournée dans certains pays d'Afrique centrale, a déclaré que sa tournée visait à informer et à recevoir des conseils des chefs d'État de la région sur les événements au Tchad.

"Nous voulons informer et aussi écouter les conseils des dirigeants africains", a précisé l'envoyé du Conseil militaire de transition, qui a admis que la situation dans son pays est "critique".

Il a souligné que le nouveau gouvernement de transition nommé par le Conseil militaire fait tout ce qu'il peut pour créer les conditions de la tenue de nouvelles élections, soulignant que les efforts en cours visent à ramener la paix et la sécurité au Tchad et à restaurer l'ordre constitutionnel.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X