Sénégal: Sédhiou / Revue annuelle du système éducatif - Les performances en cours écornées par des contraintes et défis majeurs

Les acteurs du système éducatif de la région de Sédhiou se sont retrouvés hier, jeudi 6 mai, autour de l'Inspecteur d'académie et sous l'autorité de l'adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives pour passer en revue l'ensemble des questions du secteur. Le document cadre ressort des performances réalisées par l'académie, notamment les rendements scolaires mais avec des difficultés et défis inhibant toujours les efforts en cours à savoir les abris provisoires, la chute du TBS dans le préscolaire et le faible effectif dans les séries scientifiques.

Cette revue est un rapport bilan de la gestion de l'Inspection d'académie de Sédhiou à travers le Programme d'amélioration de la qualité, de l'équité et de la transparence de l'éducation et de la formation (PAQUET-EF). « Nous avons présenté l'ensemble des indicateurs et performances clés. Si on en juge par le bilan, globalement on peut dire que c'est satisfaisant et surtout se réjouir de la forte progression de l'accès au niveau du service éducatif. Nous avons également connu de belles performances au niveau des différents examens scolaires dans la région de Sédhiou », a expliqué Papa Gorgui Ndiaye, l'Inspecteur d'académie de Sédhiou.

Des contraintes et défis persistent toujours nonobstant les efforts en cours, a indiqué l'Inspecteur d'académie de Sédhiou : « c'est vrai qu'ilreste du chemin à faire, notamment l'épineuse question des classes préscolaires communautaires (CPC) qui nous ont donné des motifs de satisfaction mais qui sont hélas menacées de disparition avec le désengagement des maires qui avaient promis de contribuer à hauteur de 500.000F CFA par an pour leur fonctionnement. Le taux brut de scolarisation a drastiquement baissé ». A ce sujet, le coordonnateur de la petite enfance l'inspecteur Totala Diédhiou n'a pas manqué d'attirer l'attention de l'audience sur cette chute libre du taux brut de scolarisation.

DES DEFIS MAJEURS A SURMONTER !

L'IA de Sédhiou a fait cas du taux encore élevé des abris provisoires corrélativement aux efforts de l'Etat et des partenaires de l'école en cours : « ily a aussi comme défi l'amélioration de l'environnement scolaire de manière générale avec le nombre important d'abris provisoires. Mais nous avons pu montrer l'important taux d'absorption de ces abris provisoires entre 2019 et 2020 ». Le faible effectif des élèves en séries scientifiques intrigue aussi les autorités de l'école à Sédhiou : « nous avons constaté une faiblesse des effectifs dans les séries scientifiques. L'an dernier, on était à 05 candidats en série S1 au baccalauréat général et cette année, nous n'en avons que 02 seulement. Toutefois, nous avons de belles perspectives à savoir la construction d'un lycée d'intégration nationale pour l'équité et la qualité (LINEQ). C'est un lycée scientifique d'excellence d'où l'accompagnement des élèves de Sédhiou à embrasserles disciplines scientifiques car c'est un lycée d'envergure nationale ».

UNE SYNERGIE CONSTRUCTIVE VERS LES CIMES DE L'EXCELLENCE!

Au terme de ce comité régional de développement, l'adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives a formulé des recommandations ci-après : « j'ai exhorté l'ensemble des acteurs du système éducatif à une participation inclusive et communautaire, de mettre en place un dispositif facilitant l'inscription des élèves en ligne ou de façon directe pour les concours et aux maires d'accompagner les bénévoles surtout dans les classes préscolaires communautaires. J'ai également demandé à l'inspecteur d'académie de me faire un rapport sur l'ensemble des établissements dont les travaux sont à l'arrêt et enfin de définir les modalités d'encadrement précoce des élèves qui souhaiteraient faire les disciplines scientifiques », a fait observer Modou Guèye. Ce CRD est enrichi par la présence d'une large palette d'acteurs du système éducatif et dont les contributions convergent vers une dynamique inclusive et participative en vue de faire de l'académie de Sédhiou un pôle de l'excellence en permanence.

La Coalition en synergie des organisations pour la défense de l'éducation publique (COSYDEP) représentée par le coordonnateur régional Abdoulaye Diallo ainsi que les syndicats de l'enseignement représentés par Bernabé Diémé par ailleurs secrétaire général régional du SAEMS au nom du G7 et de Coumbamang Danso de l'Union régionale des associations de parents d'élève se sont tous réjouis de cette plateforme d'échange à l'issue de laquelle plusieurs pistes de solutions sont proposées aux contraintes et défis identifiés à la bonne marche de l'école à Sédhiou.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X