Sénégal: Echauffourées et violences contre Guy Marius Sagna à Nianing - La commune de Malicounda livre sa «vérité»

La réaction de l'équipe municipale ne s'est pas fait attendre au lendemain des accusations portées sur elle par l'activiste et leader de Frapp France Dégage Guy Marius Sagna, à propos d'une spéculation foncière portant un espace de 18 hectares (la station de référence écologique occupée par les Eaux et Forêts depuis 40 ans).

Un point de presse tenu hier, jeudi, à Keur Meïssa Faye siège de la commune a permis au président de la commission domaniale de donner des éclairages sur l'affaire ayant failli tourner au drame. La venue du leader de Frapp sur les lieux à Nianing a entrainé des heurts et incidents ayant fait des blessés dont Guy Marie Sagna hospitalisé à Dakar (voir édition du 06 /05/2021).

C'est en effet hier, jeudi, que Bouré Diouf, le président de la commission domaniale de la commune de Malicounda a expliqué à la presse l'affaire des 18 hectares et les péripéties ayant suivi la venue de Guy Marius Sagna à Nianing. Selon lui, le projet contesté a été délibéré par le Conseil municipal sous l'appellation de Djénya Suarl financée par Bets développement laissant des actions à la commune à hauteur de 10%. Le site occupé par les Eaux et Forêts depuis 40 ans va donc faire l'objet d'une installation sur un autre site de 7 hectares avec en contrepartie, la rénovation des services et antenne des Eaux et Forêts de Mbour et Nianing.

A l'en croire, les jeunes de Jogg Jotna de Nianing avaient convenu de se réunir à l'école publique de la localité Ker Jokkel. La rencontre avait pour but la publication d'un livre blanc portant sur une assiette foncière de 18 hectares dans la réserve foncière de Nianing sous la dénomination « Scandale sur fond de mensonges et d'incohérences mettant à nu la gestion nébuleuse du foncier de Malicounda ».

Selon Bouré Diouf, le nom de la commune a donné l'emplacement du site objet de la réaction des jeunes de Jogg Jotna. Et de relever par suite que la station de référence écologique est un domaine forestier de Nianing entre l'Océan atlantique et la départementale menant vers Joal-Fadiouth, limité dans sa partie sud par l'ex Club Aldiana. Bouré Diouf expliquera dans la foulée que le site en question a fait la convoitise de promoteurs n'ayant pas pris en compte l'intérêt des villageois. Pour lui, à la suite de tout cela, un important projet immobilier a été finalement retenu consistant à la construction d'un village touristique et résidentiel de très grand standing (résidences, habitations, appartements de loisirs, piscines, autres... .).

Selon le porte-parole de la commune, le projet va donner des ressources budgétaires, mais des emplois et des infrastructures communales. Ainsi présenté, le projet n'a pas été toutefois du goût des jeunes de Jogg Jotna qui ont convoqué une assemblée générale en invitant Guy Marius Sagna, lequel en répondant à la demande a publié sur sa page Facebook que « Demain, nous serons à Nianing pour discuter du (Corona suuf) ou gangstérisme foncier dans la localité ».

Bouré Diouf relèvera qu'une fois à Nianing, des jeunes de Nianing soucieux de la tenue du projet ont voulu prendre langue avec Guy Marius Sagna pour l'informer du processus ayant abouti au projet. De fil en aiguille, dira-t-il, les jeunes adeptes du projet devant une fin de non-recevoir ont empêché la tenue d'un entretien de Guy Marius Sagna avec la presse. Des échauffourées ont suivi et la gendarmerie est intervenue par rétablir l'ordre, malgré quelques blessés.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X