Ile Maurice: Agression mortelle à St-Pierre - Un suspect retrouve la liberté conditionnelle

Atmanandsingh Chutoree, 46 ans, arrêté le 16 avril pour l'agression mortelle d'Abdool Cader Nauthoo a retrouvé la liberté conditionnelle, ce vendredi 7 mai.

Il a passé presqu'un mois en détention alors qu'il clamait son innocence. Il avait retenu les services de Me Rouben Mooroongapillay.

Ce quadragénaire de l'Agrément, St Pierre avait été arrêté par la Criminal Investigation Division (CID) de Moka, après le décès de la victime.

Deux autres habitants de la région avaient été arrêtés deux jours plus tôt, ils avaient avoué avoir agressé la victime, lundi le 12 avril, ce qui a entraîné la mort de Abdool Cader Nauthoo, 60 ans.

La police devait par la suite apprendre que la veille de l'agression de la victime, Atmanandsingh Chutoree avait lui aussi eu une prise de bec avec le sexagénaire. Mais le suspect nie l'avoir frappé.

Les proches du défunt, dont sa fille Nousayah, 20 ans, ne comprennent toujours pas pourquoi on l'a agressé. «Mon père est très connu à St-Pierre. Il exerce comme plombier. Il n'embête personne. C'est un homme tranquille qui n'a jamais eu de problèmes avec des gens», confie la jeune fille.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X