Ile Maurice: Il propose Rs 1 000 à sa voisine de 16 ans pour des relations sexuelles

Un habitant de Cité CHA, Piton, est recherché par la police pour avoir attenté à la pudeur de sa voisine de 16 ans. Cette dernière a porté plainte en présence de sa mère, jeudi 6 mai.

L'adolescente explique que le 4 mai, aux alentours de 8 h 30, son voisin l'a appelée pour lui demander si elle pouvait se rendre chez lui pour voir si sa concubine s'y trouvait. En arrivant au domicile de son voisin, la jeune fille s'est rendue à l'étage et a constaté que la concubine n'y était pas.

Alors qu'elle quittait la pièce, elle a senti quelqu'un qui la tirait vers l'intérieur. Elle a constaté que c'était son voisin et qu'il était torse-nu. Ce dernier lui a attrapé la main et a caressé sa poitrine. Il a ensuite lancé à la jeune fille qu'il voulait avoir des relations sexuelles avec elle. «Pa dir person, ran mwa enn servis mo pou donn twa mil roupi.»

La jeune fille a pu lutter avec son voisin et a pris la fuite. Lorsqu'elle est arrivée chez elle, elle s'est rendu compte qu'elle a été blessée au front. Elle a tout raconté à sa mère.

Ce n'est que jeudi qu'elles ont décidé de rapporter le cas à la police. Elle a aussi expliqué que son voisin la harcèle pour avoir des relations sexuelles depuis quelque temps. Elle a remis aux policiers les messages que ce dernier lui a envoyés.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X