Cote d'Ivoire: Paix et cohésion en Côte d'Ivoire - Birahima Ouattara appelle à l'union entre les commandements de l'armée

Prenant part à la rupture collective de jeûne organisée par l'état-major général des armées le jeudi 6 mai, à la place Thomas D'Aquin du camp Gallieni, le ministre d'État, ministre de la Défense, Birahima Ouattara, a appelé les différents commandements à une union sacrée.

Ces commandements représentés, entre autres, par la Police nationale, l'Armée de terre, la Marine nationale, l'Armée de l'air, par les Douanes et les Eaux et forêt ont, en présence de quelques invités civils, été exhortés à considérer ce moment de partage comme un temps de cohésion entre les femmes, les chefs et les différents collaborateurs de l'institution.

Pour lui, cette période doit contribuer à réaffirmer l'attachement de tous les croyants et aussi toutes les appartenances religieuses, dit-il, aux valeurs de tolérance, de pardon, de partage, et de paix. « Ce moment de pénitence doit être pour nous tous l'occasion de nous rendre compte que ce qui nous unit est plus fort que ce qui pourrait nous diviser », a soutenu le ministre d'État. Qui entend compter sur chaque membre des différents corps d'armées pour cultiver les valeurs de fraternité, de cohésion pour qu' « ensemble, dans ce beau pays, nous puissions demeurer des frères ».

Au nom de la communauté musulmane de l'armée, le colonel-major Mahamoud Dosso, président de l'Association musulmane des militaires et paramilitaires de Côte d'Ivoire, a salué le ministre de la Défense pour toutes les actions menées pour le bien-être de l'armée.

Par ailleurs, il a appelé de tous ses vœux que le ministre d'État, ministre de la Défense ait un regard particulier sur le dossier des statuts des aumôniers militaires et l'augmentation du nombre de places des candidats aux militaires musulmans au hadj.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X