Cote d'Ivoire: Ramadan 2021 - L'amicale des musulmans du ministère des Affaires étrangères initie une rupture collective en l'honneur de Kandia Camara

La cérémonie s'est déroulée, le jeudi, au Plateau.

L'amicale des musulmans du ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, a organisé le jeudi 6 mai, au Plateau, la deuxième édition de la rupture collective du jeûne, en l'honneur de la ministre d'Etat, Kandia Camara.

Le secrétaire général du ministère d'Etat, ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Diaspora, Daouda Diabaté, a indiqué que cette rupture collective vise à magnifier la paix et le vivre ensemble que prône le Président de la République, Alassane Ouattara, autour d'un repas avec l'ensemble du personnel du ministère quelle que soit leur confession religieuse.

« En tant qu'adorateur d'Allah, nous ne devons pas perdre de vue les valeurs incarnées dans le 4è pilier de l'islam qu'est le jeûne, les valeurs d'union, de solidarité, de partage, d'entraide avec les frères et sœurs de tout bord », a exhorté le diplomate.

C'est pourquoi, au nom de l'amicale, Daouda Diabaté a exprimé son infinie gratitude et ses sincères remerciements à la marraine, Kandia Camara, pour avoir non seulement autorisé l'organisation de cette cérémonie mais aussi et surtout pour l'avoir rehaussée de sa présence.

« Je voudrais vous réitérer notre disponibilité à œuvrer à vos côtés pour vous accompagner dans l'accomplissement de votre exaltante mission », a-t-il promis.

Il a par ailleurs remercié les représentants du Cosim et du Codis. « En cette période d'abstinence et d'exaltation spirituelle, nous devons exprimer notre gratitude à Allah, car ce dont nous nous privons volontairement, d'autres en sont privés de force parce qu'indigents ou pauvres. Qu'Allah continue de nous offrir la table servie comme il est dit dans le saint coran », a souhaité Daouda Diabaté.

Le directeur de cabinet du président du Cosim, Moustapha Soumahoro, a remercié l'amicale pour l'organisation de cette rupture collective du jeûne. Il a demandé aux uns et autres de prier pour le repos des âmes de ceux qui ne sont plus de ce monde.

« Merci Madame le ministre Kandia Camara. Grâce à vous, les écoles islamiques ont intégré le système de l'éducation nationale. Sans vous, ces enfants étaient livrés à eux-mêmes », s'est réjoui le guide religieux.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X