Cote d'Ivoire: "Drôles de femmes" - La 2è édition sous le sceau de l'éducation de la jeune fille et de l'autonomisation de la femme

L'évènement culturel dénommé "Drôle de femmes" revient cette année 2021 après une suspension en 2020 pour raison de Covid-19. Cette deuxième édition placée sous le sceau de « L'éducation de la jeune fille et de l'autonomisation de la femme » se déroulera sur deux jours : le samedi 29 mai au Palais de la culture de Treichville et le samedi 12 juin au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody.

Au-delà de l'aspect divertissement, la conceptrice Caroline Dasylva et son équipe entendent, à travers "Drôles de femmes", « remettre le théâtre au goût du jour dans les habitudes ivoiriennes ». Mais surtout, stimuler l'évolution des mentalités à l'égard des femmes par la valorisation des talents féminins et la valorisation de leur condition. Ce qui justifie d'ailleurs la thématique de l'édition 2021.

« Pour ce rendez-vous par excellence de la célébration du talent féminin, nos héroïnes, sélectionnées parmi les plus talentueuses du gotha culturel ivoirien, aborderont, à travers l'humour et la chorégraphie, certaines problématiques liées à la femme, notamment les inégalités du genre, les violences, l'immigration, l'accès à l'éducation, la prostitution et la drogue, avec pour seul et unique but de sensibiliser et éduquer la société », affirme l'initiatrice de l'évènement.

"Drôles de femmes" est un évènement humoristique dont les spectacles sont 100% féminins et portent la griffe de Mediatis Côte d'Ivoire, structure organisatrice. La première édition s'est tenue en 2019 avec ses deux spectacles joués au Palais de la culture de Treichville et au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

Deux groupes d'actrices s'opposant dans « un conflit générationnel » seront sur scène. Dans l'équipe des "pagneuses" les spectateurs retrouveront Clémentine Papouet, Gbazé Thérèse, Bleu Brigitte, Nastou Traoré. Du côté des "collantières", l'équipe est constituée de Prissy la dégammeuse, Sarra Messan et Eunice Zunon. Ensemble, elles promettent des soirées de bonne humeur et de prestations musicales inédites.

Carolyne Dasylva, patronne de la boîte de communication Mediatis Côte d'Ivoire et animatrice à la Rti, est épaulée dans l'organisation de l'évènement par le dramaturge et metteur en scène, Elisée Vagba, du chorégraphe N'Dri Mathieu, ainsi que du décorateur Tagba Marius.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X