Sénégal: Tambacounda - L'IA veut renforcer l'encadrement et la formation des enseignants

Tambacounda — L'Inspection d'académie de Tambacounda va améliorer son dispositif de pilotage en mettant l'accent sur les internats pédagogiques, l'encadrement et la formation des enseignants, a indiqué vendredi, l'inspecteur Babacar Diack.

"Nous avons fixé des défis à relever parmi lesquels la formation des enseignants mais aussi renforcer le contrôle et l'encadrement du personnel craie en main dans toute la région ", a dit l'inspecteur d'Académie au sortir d'une réunion sur la présentation du Rapport revue régionale 2021.

Dans le document, il est proposé de mettre à disposition un personnel enseignant suffisant à l'élémentaire et des professeurs des disciplines scientifiques du secondaire.

Selon l'inspecteur d'académie, certains indicateurs relatifs au pourcentage d'élèves orientés vers les filières scientifiques et techniques doivent faire l'objet d'une attention particulière pour rester dans une dynamique de performance.

"Nous devons penser à rehausser ce taux surtout pour les filles. L'inspection d'académie de Tambacounda a besoin de plus d'élèves orientés dans les filières scientifiques et techniques pour accroître son taux de réussite aux examens", a dit M. Diack en rappelant que le taux de réussite au Baccalauréat général de 2020 était de 48%.

Pour résorber le déficit des enseignants dans la région, il a sollicité la fixation des personnels enseignants par l'accélération du processus de création de l'université du Sénégal oriental.

"Nous avons toujours porté le plaidoyer et informer la tutelle du manque d'enseignants", a fait savoir l'inspecteur Diack, saluant l'affectation cette année académique de plus de 100 enseignants.

"C'est vous dire que le gap est en train d'être combler et nous espérons relever ce défi grâce au recrutement en vue des 5.000 enseignants, initié par l'État du Sénégal", a-t-il ajouté.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X