Togo: Les investisseurs parient sur le long terme

Le Togo et le Sénégal ouvrent la voie aux longues maturités sur le Marché des Titres Publics en 2021

Dans le cadre du programme d'émission des Etats de la zone UEMOA au titre de l'année 2021, un accent particulier a été mis sur l'objectif de rallongement de la dette levée sur le Marché des Titres Publics (MTP).

A cet effet, après un calendrier d'émissions du premier trimestre axé sur l'utilisation des maturités moyens termes (3, 5 et 7 ans), le calendrier publié par l'UMOA-Titres pour les émissions du deuxième trimestre a été caractérisé par la volonté des Etats membres d'émettre sur des maturités plus longues à savoir 10 et 12 ans.

Après les premières sorties sur la maturité 10 ans effectuées par le Bénin et la Côte d'Ivoire en 2020, le Togo (le 16 avril 2021) et le Sénégal (le 23 avril 2021) ont été les premiers émetteurs à se présenter sur le MTP sur cette maturité en 2021.

Malgré l'assurance de la qualité de leurs signatures, la prudence était cependant à l'ordre du jour.

Ainsi, cette maturité de 10 ans a été combinée dans le cadre d'une émission simultanée à des maturités de 5 ans et 7 ans pour le Togo et à une maturité de 5 ans pour le Sénégal. Au terme de l'exécution des deux émissions, les résultats obtenus par ses deux Etats ont déjoué tous les pronostics sur le MTP.

Longuement classé comme un marché à court et moyen terme, le MTP à l'inverse des à priori, s'est montré performant et résilient en prouvant sa capacité à répondre aux attentes des émetteurs.

En effet, une forte participation des investisseurs a été notée sur la maturité 10 ans, avec des montants offerts records de 86 Milliards de F CFA pour le Togo et de 127 Milliards de F CFA pour le Sénégal.

Ces offres sont d'autant plus exceptionnelles, qu'elles sont inédites sur le MTP qui peinait jusqu'ici à s'affirmer sur le long terme.

En termes de nombre de participants, notons que ces deux opérations ont enregistré sur la maturité 10 ans respectivement la participation de 22 et 16 investisseurs provenant de sept des huit Etats qui constituent la zone UEMOA.

A cela, il faut également ajouter une bonne présence des investisseurs institutionnels et individuels.

Le rendement de sortie enregistré par le Togo sur la maturité 10 ans à l'issue de cette émission était de 6,32%, pour un volume de 86 milliards de FCFA offerts sur la maturité et 58 milliards retenus par l'Etat du Togo.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X