Togo: Biaku, championne Saison 2 de The Voice Afrique Francophone, a besoin d'assistance

Pendant que certains se demandaient ce qu'elle était devenue, sortie de sa cachette, la championne la saison 2 de The Voice Afrique francophone, Victoire Biaku a dévoilé dans un live sur Facebook ce vendredi 07 mai 2021, que malgré sa victoire, elle n'a été récompensé que par le trophée et rien de plus, même pas une enveloppe comme le prétendent d'autres. Tout est clarifié.

« Je ne sais pas d'où vient l'enveloppe de 10 millions dont on dit que j'ai reçu à The Voice. Je ne sais pas où vous avez vu quelqu'un me remettre une enveloppe en me disant voici l'argent que tu as gagné. Je n'ai pas gagné de l'argent à The Voice. Comprenez bien aujourd'hui que je n'ai pas reçu d'argent. Pas un franc », a clarifié Victoire Biaku.

Par ailleurs l'accompagnement au niveau de Universal Music Africa n'était pas satisfaisant, raison pour laquelle le travail des premiers singles n'a pas été fameux..

« Universal m'avait effectivement contactée pour qu'on commence les travaux. Après mon examen, les travaux ont été effectifs à partir de juin. On travaillait à distance et ils m'envoyaient des chansons que je travaillais dans les studios ici. J'ai payé de ma propre poche les frais d'enregistrement des chansons que j'ai faites ici. Je les relance tout le temps pour leur dire quand ils vont sortir la chanson jusqu'à ce qu'ils décident un jour de sortir la chanson 'bandit'. Mais il n'y a pas eu de clip », a-t-elle expliqué.

A cet effet, elle sollicite le public togolais afin de relancer sa carrière. « Je veux préparer une carrière et j'ai besoin de vous. J'y vais à mon rythme, avec les moyens du bord. C'est vrai qu'à un moment donné, je me suis dit que ce n'était pas la peine mais, je vais continuer », a déclaré la gagnante de The Voice Afrique francophone 2018.

Qu'adviendra t il des jeunes talentueux s'ils ne reçoivent pas de coup de pouce.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X