Sénégal: Incendie à l'hôpital de Linguère - Le Sames «blanchit» Dr Abdou Sarr et Cie

Le Syndicat des médecins du Sénégal (Sames) vole au secours du Dr Abdou Sarr, ex-directeur général de l'hôpital Maguette Lô de Linguère et deux autres agents visés par une information judiciaire ouverte par le Parquet du tribunal de grande instance de Louga suite à l'incendie qui a couté la vie à quatre bébés à la Pédiatrie de l'hôpital de Linguère.

A travers un communiqué de presse, les syndicalistes trouvent d'ailleurs le communiqué du procureur « non seulement choquant par la célérité de ses conclusions, la légèreté de l'argumentaire pris sur la base d'allégation d'agents de la SENELEC qui est-elle même soupçonnée d'être à l'origine de l'incendie, mais également par la chronologie temporelle avec les déclarations du conseil de Ministres ».

Le Sames rejette la faute au ministère de la Santé qui était informé que les tables chauffantes étaient de type artisanale. Pis, la tutelle était, depuis longtemps, au courant des problèmes dont souffrait l'hôpital.

Les syndicalistes de la santé, qui demandent à l'Ordre des architectes du Sénégal d'apporter son expertise dans ce dossier, a indiqué que « si les agents de santé se tenaient au respect des normes édictées pour travailler correctement dans les structures, tous les hôpitaux seraient fermés ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X