Madagascar: Football - Ligue 2 - Rayan et Troyes à un point de la D1

Un match nul suffira à l'Estac pour assurer son ascension, ce samedi face à Dunkerque. Rayan Raveloson et ses coéquipiers ont quasiment un pied et demi en Ligue 1.

Un week-end décisif se profile en Ligue 2 française. L'Estac de Rayan Raveloson s'apprête à valider sa montée en première division. Après la victoire cruciale de samedi dernier face à Châteauroux, le club troyen cumule 74 points (36 matches sur 38).

Derrière, le Clermont Foot 63 occupe la deuxième place avec 69 unités (36 matches). Le Toulouse FC se trouve au troisième rang avec 65 points (35 matches). La journée de ce samedi constitue un tournant dans la course à la Ligue 1. Un match nul suffira à l'Estac pour se mettre hors de portée, mathématiquement parlant, afin de valider définitivement son ticket vers la D1.

Sprint final

Troyes recevra l'USL Dunkerque à cette occasion. Le hasard a fait que le calendrier soit particulièrement bienveillant envers la formation troyenne. En plus d'évoluer à domicile, elle accueillera un adversaire de bas de tableau, nettement dans ses cordes.

Dunkerque est seizième au classement général, lutte pour le maintien en Ligue 2 et n'a gagné qu'une seule fois lors de ses cinq dernières apparitions.

Le contraste entre les deux équipes est saisissant. En effet, l'ESTAC affiche des statistiques impressionnantes dans ce sprint final. Au début du mois d'avril, Rayan Raveloson avait martelé que « c'est maintenant qu'il faut tout donner », au sujet de cette dernière ligne droite.

Et l'international malgache, au même titre que ses coéquipiers, s'est appliqué dans ce sens. En témoignent leurs quatre succès consécutifs entre le 17 avril et le 1er mai, contre Caen, Niort, Grenoble et Châteauroux. Bref, il n'y a pas photo entre un Estac étincelant et une USL Dunkerque en difficulté.

La présence de l'international malgache est encore incertaine. En effet, il est en deuil. Il vient juste de perdre son grand-père, décédé à Toamasina en milieu de semaine, d'après un proche. Mais s'il joue, il devrait être aligné une nouvelle fois à l'arrière-garde.

Depuis le coup d'envoi de la saison, le jeune Rayan a démontré sa polyvalence à différents postes. Tantôt milieu de terrain, tantôt ailier droit, il a toujours répondu aux attentes. Ces dernières semaines, il s'est installé sur le côté droit de la défense, rendant à chaque fois des copies intéressantes. Cette capacité à remplir de multiples rôles a largement contribué à la domination des siens.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X