Madagascar: Meurtre d'un médecin - Interrogatoire pour évasion à Sambava

Après une cavale de quarante-huit heures, une jeune femme incriminée dans le meurtre d'un médecin à Amboahangibe Sambava a été appréhendée et placée en garde-à-vue, depuis avant hier. Le dossier concernant le meurtre est déjà bouclé.

Par ailleurs, le groupe d'appui judiciaire auprès du groupement de la gendarmerie nationale de Sava ouvre actuellement une enquête pour son évasion de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Antalaha mardi. Elle devait être présentée devant le parquet avec six autres personnes incriminées lorsqu'elle a réussi à s'évader.

Le fokonolona l'a cueillie avant-hier à Antafononana Farahalana. La veille, les six autres incriminés pour le meurtre du médecin ont été placés sous mandat de dépôt, à la maison centrale d'Antalaha. Le médecin a été tué le mercredi 21 avril.

Arrêtés, des suspects ont été gardés à la gendarmerie d'Amboahangibe, mais trois jours plus tard, la foule a assiégé la caserne, tentant de s'emparer des personnes incriminées pour une vindicte populaire. Dans un affrontement avec la gendarmerie, deux individus ont été abattus. Après cet incident, les personnes arrêtées ont été transférées à Antalaha pour la suite des enquêtes.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X