Madagascar: Région Diana - Vers la mise en place d'une structure anti-corruption

Le Bianco Branche Territoriale d'Antsiranana poursuit ses actions de prévention et d'éducation dans la lutte contre la corruption dans la région Diana. Pour la première fois, une équipe du Bianco, conduite par son directeur Ruffin Sambany, s'est déplacée à la Résidence du Gouvernorat pour la mise en place d'une structure anti-corruption au sein de cette entité. Une rencontre d'imprégnation avec l'ensemble du personnel s'est tenue à la Résidence afin de mener une séance de sensibilisation sur le rôle du Bianco et sur la nécessité d'une nouvelle approche de la lutte contre la corruption mais aussi pour évoquer les codes de conduite individuelle dans cette lutte. Ce rendez-vous a également pour objectif de dynamiser la collaboration entre les deux parties pour lutter ensemble contre ce fléau.

Cet atelier s'inscrit également dans le cadre du nouveau « MOFF » ou Mode Opératoire Faire-Faire mis en œuvre par le Bianco visant une appropriation des moyens de la lutte anti-corruption par la région Diana. Ce nouveau mode opératoire s'aligne à la stratégie nationale de lutte contre la corruption. « La lutte contre la corruption n'appartient pas au Bianco seul. C'est l'affaire de tous. Il est donc temps de mobiliser et d'impliquer tous les acteurs pour dénoncer les faits de corruption» a lancé le directeur.

Nouvelles orientations

De son côté, la région Diana, sous la houlette du Gouverneur Daodo Arona Marisiky, a promis de s'engager à servir d'ambassadeur de la lutte anti-corruption. Les échanges ont permis au personnel de mieux appréhender le programme anti-corruption vu sous le nouvel angle. Le personnel qui a pris connaissance des principales missions du Bianco ainsi que des nouvelles orientations de son action dans les volets éducation, prévention, communication et application de la loi.

« La lutte contre la corruption figure parmi les six priorités pour lesquelles je me suis engagé auprès du chef de l'Etat lors de mon investiture, cette structure arrive donc à point nommé. Le gouvernorat soutient le projet et s'engage à mettre en place une cellule anti-corruption en son sein, tout en adoptant une politique interne de lutte contre ce fléau et relative à la transparence au niveau du fonctionnement et des procédures à suivre » a affirmé le gouverneur, lors de cette séance de sensibilisation.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X