Cote d'Ivoire: Festivités des 75 ans du PDCI-RDA, journées de solidarité et de recueillement - Le PDCI-RDA, un parti à visage humain

Depuis le lancement des festivités des soixante-quinze ans du Pdci-Rda, le samedi 10 avril dernier, les activités célébrants se succèdent les unes après les autres avec pour boussole, l'important discours d'orientation du président du parti, le président Henri Konan Bédié.

Après la grande conférence prononcée par le professeur Koby Assa, les cultes religieux, les rencontres avec les instances et les structures spécialisées du parti pour les instruire d'une part sur les Journées de la solidarité et de recueillement et d'autre part sur les réflexions qui aboutiront au colloque d'octobre prochain, le président Bédié a procédé à la création de trois hautes structures et à la nomination de leurs responsables et animateurs, en conformité avec le discours d'orientation dans lequel il s'engageait « avec les militants et militantes à renforcer la modernisation du parti.(...) à impliquer et responsabiliser davantage l'important vivier de cadres compétents et de jeunes dynamiques dans toutes les instances de décisions du parti ». On peut le dire, les noces d'albâtre suivent leur cours glorieux.

Les noces des valeurs cardinales

Attardons-nous justement sur ces journées de solidarité et de recueillement, dont le lancement a été fait par le président du parti en compagnie de son épouse, le 29 avril dernier et, qui de tout point de vue, ont enregistré une mobilisation exceptionnelle des militants dans tous leurs compartiments. Des membres des hautes instances jusqu'aux militants de base et aux sympathisants, collectivement ou individuellement, chacun a apporté son soutien selon ses moyens aux personnes encore en détention ou sorties de prison. Aussi, cet élan de soutien à grande échelle démontre-t-il l'enracinement de ce parti dans les valeurs cardinales de partage, d'union, de fraternité et d'entraide, récapitulables sous le manteau du magnifique vocable de "solidarité", auquel on pourrait affecter la bienséante épithète "agissante". Parcourons l'univers sémantique du terme.

De prime à bord, sa forme verbale "solidariser" révèle le sens de rendre solidaires des personnes, les unir par des liens de dépendance réciproque. En outre dans sa forme pronominale, ce verbe exprime une action plus concrète, plus fraternelle et plus confraternelle. En effet, "se solidariser avec quelqu'un", c'est prendre le parti d'une ou plusieurs personnes en leur apportant, éventuellement, une aide morale ou matérielle. Ce que les militants du Pdci-Rda font aujourd'hui pour ceux des leurs encore incarcérés ou sortis de prison. Enfin, revenons au substantif "solidarité" lui-même. Il est révélateur du rapport de dépendance réciproque existant entre des personnes qui ont des intérêts communs et des responsabilités communes, en particulier, entre les membres d'un même groupe social. De ce fait, le devoir de solidarité peut se concevoir, à la lumière des objectifs des Journées de solidarité aux prisonniers et de recueillement pour ceux qui ont la vie dans la crise liée au troisième mandat, comme un devoir moral fondé sur des membres d'un groupe social et qui leur impose l'obligation d'entraide et d'assistance.

La philosophie de la solidarité, une tradition

La solidarité agissante, loin d'un slogan, est une vertu enseignée, prônée au même titre que la paix sous les règnes du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne le président Félix Houphouët-Boigny et de son digne successeur, le président Henri Konan Bédié. « (...) je veux me souvenir de mon Directeur de Cabinet, Ndri Kouadio Narcisse, Félix N'dakpri, Pulchérie Gbalet et deux-cent-vingt (220) de nos jeunes encore injustement incarcérés. Je veux leur dire que le Pdci-Rda ne les abandonnera pas. Je m'incline à nouveau devant la mémoire de nos frères et sœurs ainsi violemment arrachés à notre affection. Je rends hommage aux blessés et à tous ou à toutes celles qui ont été, d'une manière ou d'une autre, atteints dans leur chair », traduisait ainsi le président Bédié la philosophie de son parti dans son discours d'orientation du 10 avril dernier.

Dans les faits, la solidarité dans les épreuves reste évidemment pour le parti une réalité vivante. Pour être plus récent, pour la même cause, et pour parer aux plus pressé, ce même élan de solidarité avait déjà prévalu juste au lendemain des violences autour du 31 octobre dernier pour la même cause. «Dans un esprit de solidarité, le PDCI s'est organisé pour apporter soutien et assistance à toutes les victimes. Il a commis un groupe d'avocats pour défendre ceux qui ont été arrêtés et obtenir leur libération», avaient expliqué aux militants, les émissaires du président Bédié lors de la mission d'explication et de mobilisation en février dernier. En somme, cette solidarité, la vraie, est une des valeurs légendaires, incrustées dans la philosophie du PDCI, qui la considère plus comme une attitude, un comportement observable qu'un vain mot, au même titre que la paix. Aussi, par ces valeurs de paix, de partage, de dialogue, de cohésion sociale, de fraternité et de l'entente, qu'incarne ce parti garde-t-il intacte sa capacité de redonner de l'espoir aux Ivoiriens. C'est fort de ces atouts que le président du parti, a d'ailleurs, soutenu que « (...) le PDCI-RDA doit reprendre sa place de maître d'ouvrages de la Nation (...) La Côte d'Ivoire toute entière compte sur nous pour ramener la paix, la concorde, la fraternité entre peuples et le vrai développement économique et social. »

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X