Afrique du Sud: Le Comité exécutif national de l'ANC se penche sur le dossier Magushule

Le parti au pouvoir l'ANC se prépare à un week-end de confrontation musclée. Cette semaine son secrétaire général Ace Magashule a été suspendu de ses fonctions, pour avoir refusé de démissionner dans l'attente de son procès pour corruption. Ses alliés se mobilisent, alors que doit se réunir ce week-end le Comité exécutif national - soit les 10 plus hauts dirigeants de l'ANC pour examiner cette mise à l'écart.

C'est une véritable guerre de tranchées qui se prépare au sein de l'ANC. Ace Magashule, fort du soutien de l'ancien président Jacob Zuma, ne partira pas sans se battre. Il estime sa suspension illégale. Et a fait appel au Comité exécutif national, l'organe le plus important de l'ANC.

► A lire aussi : Afrique du Sud: le secrétaire général de l'ANC refuse de quitter le parti

Ses soutiens quant à eux se mobilisent et accusent les responsables de mettre en péril l'avenir du mouvement. En face, on rétorque que la décision est effective. Il s'agit du règlement intérieur de l'ANC, rappelle-t-on. Tout membre poursuivi pour corruption ou autres crimes sérieux doit se retirer le temps de son procès.

Deux factions s'opposent. Celle fidèle au secrétaire général qui tente de se maintenir à son poste. Et celle qui soutient le président de l'ANC Cyril Ramaphosa, qui semble avant avoir gagné du terrain ces dernières années.Pour Ramaphosa l'enjeu est de taille, il s'agit nettoyer le mouvement en perte de vitesse dans les sondages, avant les élections locales l'année prochaine.

► A lire aussi : Afrique du Sud: le parti au pouvoir, l'ANC, profondément divisé

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X