Cote d'Ivoire: Musique - Abidjan accueille "Le mois du vent"

Doter la Côte d'Ivoire d'une véritable vitrine promotionnelle des instruments à vents, et offrir un cadre d'expression aux nombreux instrumentistes de talent que compte le pays. C'est le but poursuivi par le festival dénommé "Le mois du vent" qui se tiendra du 2 au 30 juillet, à Abidjan.

Une conférence de presse a été organisée le 6 mai, à Cocody pour lever le voile sur le contenu de cet évènement inédit. Une vingtaine de rendez-vous attendent les passionnés de musique et d'instruments pendant un mois de festivités. Il s'agit notamment de prestations publiques, de concerts à thèmes, de formations et d'ateliers ou encore d'exposition-ventes d'instruments à vents et accessoires.

Divers sites accueilleront les différentes articulations au menu de ce rendez-vous. Parmi ceux-ci, on peut citer le musée Adama Toungara d'Abobo, le Centre national d'action culturelle (Cnac - Treichville) ou encore l'Institut national des arts et de l'action culturelle (Insaac), à Cocody. C'est d'ailleurs cet établissement qui forme aux arts qui accueillera le 2 juillet, la cérémonie d'ouverture du festival.

L'ouverture sera suivie d'un concert inaugural dans le même lieu. Christian Takouo Kapet, enseignant à l'Insaac, et membre du groupe musical Yakomin, est l'initiateur du festival. Il a été représenté à la conférence de presse par Obed Pouegnan, qui est aussi formateur à l'Insaac.

La table de séance a aussi enregistré la présence de Hassan Ouattara, représentant du ministre Joël N'guessan, parrain du festival. Il a rappelé l'attachement de son mandant pour la musique, ainsi que sa foi aux vertus de cet art sur le développement humain.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X