Angola: MEP travaille sur la validation technique du rapport du PDN

Luanda — Le ministère de l'Économie et du Plan (MEP) travaille sur la validation technique des données incluses dans le rapport de bilan sur l'exécution du Plan de développement national (PDN 2018-2022), concernant le premier trimestre 2021.

Dans le briefing hebdomadaire de son ministère, le secrétaire d'Etat au Plan, Milton Reis, a déclaré qu'à partir de la semaine prochaine, le document serait examiné dans plusieurs commissions spécialisées du Conseil des ministres.

Il a expliqué qu'en ce moment, le travail d'évaluation était en cours avec les organes du Système national de planification, de la Banque nationale d'Angola (BNA) et de l'Institut national de la statistique.

Le rapport présente le niveau de mise en œuvre des actions prévues dans les 70 programmes d'action du PDN 2018-2022 et vise à évaluer les résultats de l'exécution des buts et objectifs programmés pour l'année 2021, pour le premier trimestre.

En ce qui concerne la plate-forme sur la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) en Angola, il a informé que le ministère de l'Économie et du Plan (MEP) continuait de travailler avec tous ses membres chargés de la mise en œuvre.

Parmi les membres figurent les départements ministériels, la Banque nationale d'Angola (BNA), les Instituts nationaux de lutte contre le sida (INLS) et de lutte contre la drogue (INALUD), l'Institut national de statistique, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'UNICEF, l'ONU-HABITAT, le FNUAP, l'OMS et des organisations de la société civile font aussi partie des membres chargés de finaliser le rapport national volontaire.

Il a souligné que le rapport national volontaire (RNV) / 2021 devrait être achevé et approuvé d'ici juillet prochain, pour être présenté au Forum du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

Dans le briefing hebdomadaire de son ministère, le secrétaire d'Etat au Plan, Milton Reis, a déclaré qu'à partir de la semaine prochaine, le document serait examiné dans plusieurs commissions spécialisées du Conseil des ministres.

Il a expliqué qu'en ce moment, le travail d'évaluation était en cours avec les organes du Système national de planification, de la Banque nationale d'Angola (BNA) et de l'Institut national de la statistique.

Le rapport présente le niveau de mise en œuvre des actions prévues dans les 70 programmes d'action du PDN 2018-2022 et vise à évaluer les résultats de l'exécution des buts et objectifs programmés pour l'année 2021, pour le premier trimestre.

En ce qui concerne la plate-forme sur la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) en Angola, il a informé que le ministère de l'Économie et du Plan (MEP) continuait de travailler avec tous ses membres chargés de la mise en œuvre.

Parmi les membres figurent les départements ministériels, la Banque nationale d'Angola (BNA), les Instituts nationaux de lutte contre le sida (INLS) et de lutte contre la drogue (INALUD), l'Institut national de statistique, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'UNICEF, l'ONU-HABITAT, le FNUAP, l'OMS et des organisations de la société civile font aussi partie des membres chargés de finaliser le rapport national volontaire.

Il a souligné que le rapport national volontaire (RNV) / 2021 devrait être achevé et approuvé d'ici juillet prochain, pour être présenté au Forum du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X