Togo: Tout savoir sur le patrimoine génétique du SRAS-CoV-2

L'institut national d'hygiène (INH), le laboratoire de référence en matière de santé publique, est désormais en mesure de réaliser les séquençages du Coronavirus et de ses variants.

Il pouvait déjà identifier le Britannique, il peut maintenant le faire pour le Brésilien et le Sud-Africain.

Une fois les prélèvements effectués, ils sont envoyés à un laboratoire spécialisé au Ghana recommandé par l'OMS. Les résultats sont connus en quelques heures.

La technique de biologie moléculaire de séquençage du virus est la seule manière de savoir s'il a muté. Le patrimoine génétique du SRAS-CoV-2 livre également des clés précieuses sur sa date d'apparition, son origine géographique, sa vitesse de propagation...

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X