Cote d'Ivoire: Concours "Génies Littéraires"/Dren d'Aboisso - Marie Carelle Coulibaly classée Première suivie de Maeva Coulibaly et Désirée Aka

L' association Ivoirienne des Pédagogues pour le Développement (Aiped) était le vendredi 30 avril dernier au collège moderne Eugène Aka Ouelé d'Aboisso dans le cadre de ses activités.

Après l'étape de Jacqueville, c'est le collège moderne Eugène Aka Ouelé de Aboisso qui a servi de cadre pour la deuxième étape du concours "Génies Littéraires"

24 candidats venus du 1er cycle de la Dren (Direction régionale d'Aboisso) le collège moderne Alexis Elleingand Etché, le lycée Amon Tanoh Lambert, le collège moderne Eugène Aka Ouelé et le collège la chapelle ont participé aux concours.

Ces candidats ont été soumis à un texte lacunaire, à l'orthographe, à la dictée et à la prise de parole en public sur la thématique "Grossesses et la drogue en milieu scolaire" à travers cette thématique, il s'agit pour les apprenants de montrer leur capacité à s'exprimer correctement devant un public.

À l'issue de cette compétition, Marie Carelle Coulibaly s'est démarquée en occupant la première place avec 39/40 points

Maeva Coulibaly classée deuxième avec 37/40 points et Désirée Aka, troisième avec 34/40 points.

Ce trio vient du collège moderne Alexis Elleingand Etché de Krinjabo. Cette cérémonie a été parrainnée par la journaliste Marie Laure N'goran, qui a montré son intérêt pour l'éducation. Elle elle a invité les élèves à cultiver la valeur travail, selon elle, succès, rêve, audace, trois mots que devraient retenir les élèves d'Aboisso pour atteindre leur rêve.

"Grand merci pour cette victoire qui est encourageante et nous met en confiance pour les défis futurs" a fait savoir kadidjatou Koné Diabagaté, principale du collège moderne Alexis Elleingand Etché de Krinjabo.

Pour Djalega Hélène, principale du collège moderne Eugène Aka Ouelé "C'est un sentiment de joie d'avoir reçu ce concours Genies littéraires organisé par l'Aiped .c'est une activité qui à mon humble avis doit être répétée pour permettre aux apprenants de prendre conscience que la littérature est la mère de toutes les sciences. L'élève qui lit beaucoup ,s'exprime mieux, peut résoudre tous les problèmes dans les autres disciplines. C'est la base de tout."

Une autre étape est prévue pour les jours à venir à Koumassi.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X