Algérie: Les législatives de juin vont consolider le processus de renouveau national

Setif — Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé, jeudi, que les prochaines élections législatives vont consolider le processus de "renouveau national", se disant confiant en la volonté du peuple algérien d'asseoir un Etat d'institutions et de droit.

Les prochaines échéances "vont consolider le processus de renouveau national auquel nous nous sommes engagés, sur la base des valeurs de franchise, de confiance, de transparence et de lutte contre la corruption sous toutes ses formes", a indiqué M. Tebboune dans un message, lu à Sétif en son nom par le secrétaire général du ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebika, à l'occasion de la célébration de la Journée de la Mémoire nationale marquant les massacres du 8 mai 1945.

Et d'ajouter: "nous sommes convaincus de la volonté du peuple algérien et de sa pleine conscience de raffermir les fondements du choix démocratique libre à même de permettre d'asseoir un Etat d'institutions et de droit et de construire l'Algérie souveraine et forte, rêvée par les Chouhada et les moudjahidine".

A ce propos, le Chef de l'Etat a insisté sur l'importante valorisation de la Mémoire et de sa transmission à la jeunesse, estimant que "c'est là, le meilleur gage pour l'immunisation de la Nation et le renforcement de son lien à la patrie forte des gloires de son passé et capable d'interagir avec les réalités de son époque pour atteindre la réussite souhaitée dans l'édification de l'Algérie nouvelle".

Affirmant qu'un tel objectif, "ne saurait être réalisé sans l'attachement aux nobles valeurs et idéaux consacrés par la lutte de notre peuple au fil des temps", le Président de la République a relevé que "ces principes suprêmes n'ont eu de cesse d'être ancrées dans les esprits et les consciences grâce aux grands efforts consentis par l'Etat à tous les niveaux, dans le but de préserver la Mémoire de la nation".

S'agissant de ces efforts, le Président Tebboune a cité le récent amendement de la Constitution qui, a consacré le 1er novembre 1954 et affirmé le respect des symboles de la Révolution de libération ainsi que la promotion de l'écriture de l'histoire nationale et de son enseignement aux jeunes, en confirmation du rôle stratégique de la Mémoire nationale dans le développement du nationalisme et du civisme et le renforcement des liens d'appartenance et de fierté des Gloires de la patrie."

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X