Sénégal: Rassemblement suivi de marché à Dakar, ce samedi - Le front multi-lutte « doy na» en action

Un rassemblement suivi d'une marche du Front multi-lutte DOY NA, de la Place de l'Obélisque à la Rts : voilà ce que Guy Marius Sagna et cie annoncent pour ce samedi 8 mai de 13h à 16h. L'initiative est destinée à continuer de « rendre plus audibles, plus visibles les souffrances des Sénégalais, combattre les injustices flagrantes auxquelles sont confrontés les Sénégalais ».

Guy Marius Sagan se prononçait hier, vendredi, lors d'une conférence de presse animée par le Comité pour la défense des intérêts de Thienaba, le Collectif des travailleurs de Eiffage Marine, le Collectif des déguerpis de la cité Mixta, le Collectif des sinistrés de Jaxay, le collectif des licenciés de BIA Dakar, le FRAPP et le Front multi-lutte DOY NA. Pour le chef de file de Frapp France dégage : «Il n'est plus acceptable quand un Sénégalais est opprimé, que nous Sénégalais restions indifférents».

Et de poursuivre : « se taire et ne rien faire face aux souffrances des Sénégalais, opprimés et qui se battent, c'est d'être complice. Et le front multi lutte tente de fédérer ces différents collectifs de victimes, pour rendre plus visible et plus audible leur cri pas suffisamment pris en compte, entendu, pris en charge par les maires, les conseillers municipaux, les ministres, les conseillers départementaux, le Président de la République, les directeurs de société».

Poursuivant ses propos, l'activiste ajoutera : « Nous avons gagné des batailles. Cette bataille nous a permis d'arracher la victoire de paiement de 14 millions d'arriérés de salaires des travailleurs de PCCI (Centre d'appels). Elle nous a également permis, aux côtes de nos frères et sœurs du collectif des animateurs culturels sortants de l'Ecole nationale des arts d'avoir 20 contrats pour 20 animateurs culturels », dit-il.

Avant d'inviter les autres ministres à faire autant pour répondre aux aspirations des Sénégalais. Pour rappel, le front multi lutte DOYNA a été créé en juin 2020 avoir pour objectif de « rendre justice aux Sénégalais qui subissent l'injustice ».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X