Angola: La secrétaire général de l'OMA parie sur le volontariat

Luanda — La secrétaire générale de l'Organisation de la femme angolaise (OMA sigle en portugais), Joana Tomás, a réaffirmé, vendredi, que pendant son mandat, elle encouragerait les actions de volontariat, principalement le soutien aux familles vulnérables et des cours d'alphabétisation.

L'intention a été annoncée lors de la rencontre des générations, qui a eu lieu sous le slogan "À l'OMA, il y a de la place pour tout le monde - Ensemble, nous sommes plus forts", et s'est tenue à l'hôtel Marina. L'événement a rassemblé d'anciens responsables de l'organisation et d'autres personnalités de la société civile.

À l'occasion, Joana Tomás a déclaré que l'alphabétisation était l'un des défis qui, dans le passé, a garanti des prix internationaux pour l'OMA, et à son avis, les cours doivent reprendre.

Le suivi juridique volontaire fait également partie des programmes à revitaliser par l'OMA, principalement pour aider les personnes vulnérables, les victimes de violences domestiques, d'abus sexuels.

Pour l'ancienne secrétaire générale de l'OMA, Luzia Inglés Van-Dúnem «Inga», le nouveau secrétariat exécutif, en plus de mettre en œuvre des projets modernes, face aux défis actuels, doit continuer à travailler pour récupérer les valeurs civiques et morales.

L'intention a été annoncée lors de la rencontre des générations, qui a eu lieu sous le slogan "À l'OMA, il y a de la place pour tout le monde - Ensemble, nous sommes plus forts", et s'est tenue à l'hôtel Marina. L'événement a rassemblé d'anciens responsables de l'organisation et d'autres personnalités de la société civile.

À l'occasion, Joana Tomás a déclaré que l'alphabétisation était l'un des défis qui, dans le passé, a garanti des prix internationaux pour l'OMA, et à son avis, les cours doivent reprendre.

Le suivi juridique volontaire fait également partie des programmes à revitaliser par l'OMA, principalement pour aider les personnes vulnérables, les victimes de violences domestiques, d'abus sexuels.

Pour l'ancienne secrétaire générale de l'OMA, Luzia Inglés Van-Dúnem «Inga», le nouveau secrétariat exécutif, en plus de mettre en œuvre des projets modernes, face aux défis actuels, doit continuer à travailler pour récupérer les valeurs civiques et morales.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X