Angola: Le gouvernement interdit l'entrée et la sortie des citoyens de Luanda

Luanda — L'exécutif a annoncé, samedi, l'interdiction d'entrée et de sortie des citoyens de la province de Luanda, à compter du lundi 10, dans le cadre des nouvelles mesures de prévention et de lutte contre le Covid-19.

Selon le ministre d'État et chef de la Maison civile du Président de la République, Adão de Almeida, jusqu'au 8 juin, seuls les citoyens dûment autorisés (mission de service, commerçants avec biens et services) pourront entrer et quitter Luanda.

Comme Luanda est le foyer de la maladie en Angola, a déclaré le ministre, les personnes qui voudront sortir ou entrer à la capitale angolaise seraient obligées de présenter un attestation de déplacement et une autorisation signée par leurs patrons.

«Il ne suffit pas de présenter la preuve du test négatif effectué. Il faudra que l'attestation de mission soit délivrée par l'employeur pour que l'employé en quittant ou entrant à Luanda », a renchéri le ministre.

Les données disponibles indiquent l'enregistrement de 276 nouveaux cas, parmi lesquels 245 à Luanda, au cours des dernières 24 heures.

La capitale angolaise a également enregistré, au cours de la même période, 15 patients guéris et deux décès.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X