Maroc: INDH - 88 projets à Chtouka-Ait Baha entre 2019 et 2020

Biougra — Un total de 88 projets d'un coût global de 89 MDH, ont été réalisés dans la province de Chtouka-Ait Baha, entre 2019 et 2020, au titre de troisième phase de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

Selon des données rendues publiques, lors d'une réunion présidée récemment par le gouverneur de la province de Chtouka-Ait Baha, président de Comité provincial du développement humain, Jamal Khallouq, ces projets visent à combler le déficit au niveau des infrastructures de base, ainsi que l'accompagnement des personnes en situation précaire, le développement humain des générations montantes, l'intégration économique des jeunes et la promotion des situations des catégories vulnérables dans la province.

A cette occasion, le gouverneur de la province a souligné l'importance des projets de l'INDH en tant que chantier sociétal visant la promotion et l'investissement dans l'élément humain sur plusieurs niveaux, précisant que cette 3è phase s'est penchée sur un ensemble d'axes liés à la promotion de la petite enfance, des générations montantes et des catégories vulnérables, ainsi que l'intégration économique des jeunes.

Les projets de l'INDH ont renforcé les efforts de développement au niveau de la province à travers l'appui aux infrastructures de base, l'approvisionnement en eau potable et le raccordement au réseau d'assainissement liquide, selon M.Kallouq.

Cette réunion a été marquée par la présentation du bilan de la troisième phase de l'INDH et du plan d'action entre 2021 et 2023, ainsi que l'amendement de plusieurs conventions de partenariat.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X