Gabon: L'aéroport de Libreville obtient la certification de l'OACI

Au Gabon, l'aéroport international Léon-Mba, de Libreville, devient le premier aéroport d'Afrique centrale certifié par l'Organisation de l'aviation civile internationale. L'OACI a remis, samedi 8 mai, cette certification, après deux ans de travaux et d'audits sur la qualité et la sécurité des infrastructures de la plateforme aéroportuaire. Une cérémonie a été organisée samedi pour la remise du certificat.

Pour obtenir cette certification, le Gabon a investi dans le renouvellement des équipements, la sécurité de la piste d'atterrissage, le balisage et surtout la formation de ses équipes. Serge Rodrigue Agaya, responsable des performances, espère que la certification attirera de nouvelles compagnies.

« Pour la clientèle et pour les autres partenaires, c'est un label de confiance vis-à-vis de différentes opérations que nous menons au niveau des aéroports. Certaines compagnies, bien cotées sur le marché, peuvent faire des vols au départ de notre plateforme parce que nous garantissons les normes de sécurité et de sûreté également », indique-t-il.

Le premier pays d'Afrique centrale

En Afrique centrale, le Gabon devient le premier pays à obtenir cette certification. Prosper Zo'o Minto, directeur de l'OACI pour l'Afrique de l'ouest et du centre presse les autres pays de la région à s'inspirer du Gabon : « L'aviation est tellement interconnectée que tout le monde a intérêt à adhérer aux exigences convenues et les mettre en œuvre de manière effective ».

Brice Paillat, ministre gabonais des Transports, a effectué le déplacement à l'aéroport et n'a pas caché sa satisfaction :« Nous estimons qu'avec cette certification, nous aurons une attraction encore plus visible de notre pays à travers l'aéroport de Libreville ».

Le Gabon qui espère créer sa compagnie aérienne internationale souhaite également certifier ses aéroports de Port-Gentil et Franceville.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X