Mauritanie: Nouakchott - Ouverture d'une session de formation sur la prolifération de la drogue chez les jeunes

Nouakchott — Une session de formation de cent responsables des jeunes des trois wilayas de Nouakchott sur les dangers de prolifération de la drogue chez les jeunes a débuté samedi.

Pendant trois jours, les participants à la session vont suivre plusieurs exposés portant sur les volets juridiques, sociologiques, sanitaires, statistiques et psychologiques en rapport avec l'utilisation de la drogue chez les jeunes.

Le secrétaire général du ministère de l'Emploi, de la Jeunesse et des Sports, M. Abdi Salem Ould Cheikh Saad Bouh a précisé que cette formation s'inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des jeunes qui seront dotés de moyens scientifiques leur permettant d'entreprendre des services sociaux, d'enraciner la culture du volontariat et de lutter contre les phénomènes étrangers à la société, conformément aux engagements du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani, dans ce domaine.

De son côté, le coordinateur général du programme 'Watanouna', M. Ahmed Ould Abderrahmane a souligné que la rencontre rentre dans le cadre du plan d'action 2021 du programme qui lutte contre la recrudescence des actes de violence nés des conséquences de l'utilisation de la drogue et des psychotropes en milieu de jeunes.

Il a exhorté les jeunes à une contribution efficace aux efforts entrepris par l'État dans les quartiers et zones cibles pour éradiquer ce dangereux phénomène.

Plus de: ANI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X