Cote d'Ivoire: Préavis de grève/Abdoulaye Kouyaté aux enseignants - « C'est une mauvaise idée d'accueillir la ministre avec une grève »

Abdoulaye Kouyaté, président de l'Union des enseignants Rhdp s'est prononcé ce dimanche, dans un entretien avec la presse, sur le préavis de grève déposé par la Coalition du secteur Éducation / Formation de Côte d'Ivoire (Cosefci). Pour lui, les revendications de la Cosefci, sont "du réchauffé".

« Sur les 6 points, il y a beaucoup de points qui avaient trouvé des accords déjà, avec les gouvernements précédents. De mon point de vue, et par rapport à ma culture syndicale, il aurait été bien que la Cosefci sollicite une audience auprès de la nouvelle ministre, afin de poser les problèmes et tenter ensemble de trouver des solutions. Je ne pense pas que ce soit élégant d'accueillir un ministre avec une grève », a-t-il affirmé.

Il estime d'ailleurs, que certains points mentionnés sur le préavis de grève ressemblent à de la provocation. « Je me dis, dans quel pays au monde on a reversé 35 000 instituteurs adjoints dans le corps des instituteurs ordinaires. Je n'ai jamais vu ça. Ils ont posé le problème des contractuels de 2012 et qui ont été reversés à la Fonction publique en 2014, et ceux qui ont été radiés. Nous avons longuement débattu sur la question qui n'était plus à l'ordre du jour, dans la mesure où ces personnes ne pouvaient pas se syndiquer, parce qu'elles étaient sous contrat », a-t-il soutenu.

Abdoulaye Kouyaté se veut franc : « L'Uerhdp ne s'associe pas à cette grève. Et je voudrais lancer un appel solennel à tous les enseignants de L'Uerhdp de ne pas s'associer à cette grève ».

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X