Madagascar: L'opération « vaccination » bien lancée

C'est une étape nouvelle qui commence aujourd'hui dans la lutte contre la Covid-19 avec l'arrivée des 250.000 doses de Covishield/Astrazeneca.

La campagne de vaccination peut commencer, à la grande satisfaction de ceux qui attendaient le lancement de l'opération. C'est, pour le moment, une partie de la population qui va en bénéficier, mais le déroulement du processus est enclenché. Il n'y a plus d'obstacles pour que la majorité des Malgaches soient vaccinés et que le taux de contamination se stabilise, puis diminue. Madagascar est au diapason des autres pays qui commencent à se déconfiner.

L'opération « vaccination » bien lancée

La campagne de vaccination qui commence aujourd'hui était attendue avec impatience par une partie de la population. Une organisation bien huilée a été mise en place. C'est une certaine catégorie de personnes qui va recevoir les premières doses. La vaccination n'est pas obligatoire et elle se fait sur la base du volontariat. Les inscriptions sur les listes dans les CSB2 et auprès de l'AMADIA ont été faites avec célérité par les bénéficiaires. On va voir comment se déroulera l'opération.

Le programme mis en place est bien structuré, mais on sait que des difficultés peuvent surgir au début. Cette première campagne va utiliser des doses de Covishield. Les bénéficiaires devront recevoir une deuxième dose normalement, mais par la suite, d'autres marques de vaccins arriveront. Le ministère de la Santé affirme que Johnson&Johnson, et Moderna feront partie des lots suivants.

L'opération « vaccination » s'étalera sur un laps de temps très long. On parle de la voir durer jusqu'en 2023. L'objectif est de voir près de 16 millions de Malgaches vaccinés. Les avis sont cependant partagés. Certains refus sont exprimés avec force, mais il existe aussi un désir tout aussi puissant de la part de ceux qui veulent se faire vacciner.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X